John and Jehn en concert à La Flèche d’or

Grâce à Popingays, j’ai pu assister au concert de John and Jehn à la Flèche d’or, ce mardi 9 novembre, pour le premier show de la tournée « John and Jehn and Friends ».

Race Horses

Race Horses assurait la première partie. Il s’agit de jeunes Gallois qui jouent un rock 2010, dans le genre de Two Door Cinema Club. Les Race Horses sont plein d’énergie et le chanteur était rapidement en nage, dégoulinant sur sa guitare. Mais il leur manque encore des chansons marquantes et accrocheuses. J’ai apprécié leur effort pour créer des ruptures, que ce soit dans le rythme ou dans le style, en incluant des passages psychédéliques ou hard rock, ou en chantant un titre en Gallois.

Plus d’infos sur Race Horses : Page Myspace de Race Horses

John and Jehn

John et Jehn ont commencé à jouer à 22 heures et la salle commençait à s’impatienter. La foule se pressait sur le devant de la scène de la Flèche d’or où l’atmosphère était brûlante et passablement agitée (je me suis pris pas mal de coups de coude et j’ai assisté à un début de baston). Le concert a débuté par le titre London Town tout à fait approprié, puisque John et Jehn ont laissé Londres pour tourner en France cet automne.

Le couple était accompagné d’un batteur et d’une guitariste (Gemma), tout deux jeunes, androgynes et pâles, comme John And Jehn. L’ensemble du groupe a adopté une version dérivée de la coupe au bol de Jehn. Le teint blafard des musiciens sied parfaitement aux thèmes de l’album Time For The Devil : démons, fantômes et vampires. La maigreur de John, dont on distingue nettement les os du visage, fait un peu peur.

J’ai trouvé que ce concert était moins bon que celui donné au festival Les Femmes s’en mêlent en mars, pour la sortie du deuxième album : plus de retenue, moins de fun. John et Jehn sont-ils déjà fatigués, alors que la tournée vient de commencer ?

Le concert a compris tout les tubes de Time For The Devil : Oh My Love, Ghosts, Vampire, Time For The Devil, Shades, And We Run, le nouveau single Down Our Streets. Bref, j’ai tout de même passé un bon moment. Le show s’est achevé avec un rappel un peu court avec les chansons 20 L 07 et Make Your Mum Be Proud.

John and Jehn en tournée

Pendant le mois de novembre, John and Jehn joueront dans plusieurs villes de France et du Royaume-Uni, pour finir à Angoulême, leur ville d’origine.
Le 13 à Villeneuse d’Asq, le 15 à Bristol, le 16 à London, le 17 à Glasgow, le 18 à Manchester, le 19 à Bath, le 20 à Nottingham, le 22 à Sheffield, le 23 à Cambridge, le 24 à Brighton, le 27 à Angoulême.

  1. Je n’ai pas de point de comparaison, mais c’est avec un aplomb démoniaque que John and Jehn ont interprété leur Time for the Devil.

    http://chronikorium.blogspot.com/2010/11/john-and-jehn-avocats-du-diable.html

    • Fugazii
    • 12 décembre 2010

    J’étais à ce concert et comme toi j’ai trouvé le public passablement énervé, bobo et très antipathique.
    Le groupe était bon mais plombé par une ambiance vraiment pourrie, froide et anti chaleureuse.
    Bref, un concert parisien.

  1. 24 novembre 2012
  2. 26 novembre 2012
  3. 21 juillet 2013