Archive for the ‘ Chanson ’ Category

Hildebrandt – Les Animals

Hildebrandt

Coup de coeur pour Les Animals, premier album de Hildebrandt, leader du groupe Coup d’Marron.

C’est un album sorti par le label AT(h)OME à qui l’on doit aussi les albums de Robi, de La Maison Tellier ou de Joseph d’Anvers.

La musique de Hildebrandt est dans cet esprit : chansons en français, esprit rock, textes ciselés. On ne fait pas dans le fun ici, mais dans l’introspection ou la critique sociale. Ce qui caractérise Les Animals, comme le nom le laisse deviner son nom, c’est une certaine brutalité dans les mots et les idées et un savant jeu avec la langue française.

J’aime beaucoup la chanson qui donne son titre à l’album et je l’avais glissée dans une précédente playlist. Je vous propose de découvrir aujourd’hui J’ai plein de pas.

Peter Peter – Noir Eden

Noir Eden Peter Peter

Dans la famille « obsession du moment », je voudrais Peter Peter et sa nouvelle chanson Noir Eden, que j’ai eu le temps d’écouter une dizaine de fois aujourd’hui.

Je vous avais parlé de cet artiste québecois, il y a quelques années déjà, à l’occasion de son deuxième album au titre évocateur, Une version améliorée de la tristesse.

Son nouveau morceau Noir Eden est tiré du prochain album annoncé pour début 2017. On y retrouve la mélancolie et l’introspection caractéristique du bonhomme. Ah, ces Québecois ont le truc pour faire sonner la langue française comme de la pure pop.

Le style épuré et les claviers eighties m’ont fait pensé à A Real Hero le morceau de College qui se trouve sur la BO de Drive. Ce n’est sûrement pas un hasard, car Peter Peter a travaillé avec le réalisateur Nicolas Winding Refn pour la musique de son film Valhalla Rising.

Et pour le clip, le chanteur a choisi les rues de Berlin, la nuit à la sortie du métro. L’ambiance semble festive au dehors, mais Peter Peter est dans sa bulle sombre. Je pense que la scène se passe à la station de U-Bahn Warschauer Straße (en attente de confirmation par les experts). Pour la petite histoire, à cette station, il traverser un pont à pied pour la correspondance, car on est à la limite des anciennes lignes de l’est et de l’ouest et il n’y avait pas de connexion…

Lescop – Dérangé

Lescop

Lescop annonce son nouvel album, Echo, pour l’automne et dévoile un extrait avec Dérangé. En voilà une bonne nouvelle !

A la découverte de La Forêt, il y a 2 ans, j’avais fait une fixette sur cette perle de pop noire. C’est donc l’occasion de réécouter le premier disque éponyme de Lescop et c’est toujours un plaisir. Les chansons sont vraiment excellentes, avec des textes fins, bien produites. Le gros reproche que je peux faire à l’album, c’est la similarité des mélodies d’une chanson à l’autre.

Le titre Dérangé est puissant et léger à la fois, sautillant et grave, tout à fait dans l’esprit du précédent album. On espère que Echo nous réservera plus de surprises.

Etienne Daho – Paris sens interdits

Etienne Daho

A l’approche de ses 60 ans, Etienne Daho sort un nouveau best of. On y retrouve quelques uns de ses tubes. Pas tous, ça ferait trop. On voit à la sélection les vieux morceaux qui reviennent en grâce (Sortir ce soir, Bleu comme toi), les redécouvertes (Soleil de minuit, Tous les goûts sont dans ma nature, le duo avec Jacques Dutronc), les improbables chouchous (Jungle Pulse, If). Il y a quelques chansons qui sont présentées comme des inédits, sans en être vraiment.

Comme le duo avec Daniel Darc, La ville, enregistré en 1988.

Ou le glaçant Paris sens interdits, composé par le producteur américain Arthur Baker en 1989 et retouché par Johnny Hostile (de John and Jehn) de et Tony Visconti (comparse notamment de David Bowie). Des paroles qui résonnent terriblement dans l’actualité.

Fuir, si tu crains le pire
Sans un mot sans mobile
Leave if you do believe
That I can’t hear the things we feel
Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits
Don’t feel, nos souvenirs, Paris c’est sens interdits

Laurent Lamarca – Borderlune

Oh ! Qu’est-ce qu’on est bohème quand on s’aime…

Fanny Bloom – Sammy Sammy

Une nouvelle vidéo de la Québecoise Fanny Bloom pour Sammy Sammy, extrait de l’album Pan.

Lola Baï – La Douleur

Lola Baï

La chanteuse Lola Baï se décrit comme une faiseuse de musique et comme nulle en marketing. C’est donc en toute discrétion qu’elle sort son nouvel album éponyme financé par ses fans via KissKissBankBank.

Ce deuxième album fait suite à Sur la pointe des pieds et devrait lorgner vers le rock et la pop autant que vers la chanson. C’est ce qui ressort du premier extrait, La Douleur, une chanson gracieuse et expressive, empreinte d’une certaine noirceur, dont les paroles disent le deuil et le refus de se résigner.

Perez – Une Autre Fois

J’ai découvert Perez avec la chanson Une Autre Fois qu’il a interprété lors de la soirée parrainée par Etienne Daho, Tombés pour la France.
Mais le Bordelais Julien Perez n’en est pas à son premier essai, puisqu’il a joué dans les groupes aussi variés qu’Adam Kesher (électro rock), Year Of No Light (metal) ou Beat Mark (surf).

La chanson Une Autre Fois rappelle Lescop par son côté chanson française à synthés et à textes sombres. Une touche littéraire et la filiation avec Daho contribuent aussi à rapprocher les deux artistes. La vidéo surprend par sa tentative d’illustrer mot à mot un délire alcoolisé.