Archive for the ‘ R’n’b ’ Category

Her – Five Minutes

Her est le nouveau projet des jeunes Français Victor Solf (ex-Popopopops) et Simon Carpentier. Dans leur premier EP se trouvent deux chansons rock soul ultra sensuelles, mais aussi de la musique classique avec une lettre de Saint-Paul aux Corinthiens en allemand et d’autres surprises.

On se concentrera sur les très suggestifs Quite Like et Five Minutes qui font forte impression.

Christine and The Queens – No Harm Is Done

Christine and The Queens nous fait la surprise d’un nouveau morceau, un an après son premier album Chaleur Humaine, qui lui a valu éloges de toutes parts et 2 victoires de la musique.
Cette chanson, intitulée No Harm Is Done, est un duo avec le rapeur américain Tunji Ige, très r’n’b. Le phrasé de Christine est plus que jamais inspiré de Michael Jackson. La chanson est agréable, mais je préfère toujours quand ses textes sont en français.

Jessie Ware – Tough Love

Jessie Ware

Déjà un deuxième album pour la Britannique Jessie Ware après Devotion en 2012. Le morceau Tough Love, qui donne son titre à l’album, met en valeur la voix sensuelle de la chanteuse avec un arrangement sobre.

Sia – Chandelier

1000 Forms of Fear

Chandelier de Sia est mon obsession du moment. Je ne dois pas être la seule, car c’est aussi ce qu’écoutait ma voisine dans le métro tout à l’heure. Ou car la vidéo a récolté 56 millions de vues sur YouTube. Ou car le single est 1er des charts en France. OK. N’en jetez plus.

Bizarrement, je pensais que Sia était une artiste indé, pas très connue, avec quelques pépites pop comme Buttons. Alors que l’artiste australienne a composé pour David Guetta, Britney Spears, Céline Dion, Eminem ou Rihanna (Diamonds). On a vu plus confidentiel.

Chandelier est un rouleau compresseur, potentiellement le tube de l’été. Le reste de l’album 1000 Forms Of Fear tient vraiment la route, ne cache pas son ambition et ne délaisse pas la qualité. Pourquoi s’en priver ?

Keep my glass full until morning light, cause I’m just holding on for tonight

Pharrell Williams – Happy

Pharrell Williams

Impossible de passer à côté de Pharrell Williams en 2013. Il était sur tous les bons coups, en particulier sur Get Lucky des Daft Punk et Blurred Lines de Robin Thicke.
Dites-vous qu’en 2014, ce sera pire. Avec son album GIRL, on va enfin retenir le nom de cet homme de l’ombre, qui, à 40 ans (il ne les fait pas !), a déjà marqué l’industrie musicale par ces œuvres au sein de NERD et de The Neptunes ou en produisant Britney Spears ou Justin Timberlake, ou encore en jouant avec Jay Z, Busta Rhymes, Snoop Dogg et tant d’autres stars de la pop et du r’n’b américain.

Well, I should probably warn you I’ll be just fine, yeah,
No offense to you, don’t waste your time

Charlotte OC – Hangover

Charlotte OC

C’est soul, sexy, complètement addictif, ça vous rentre dans le crâne et ne vous lâche pas avant le lendemain. Cette gueule de bois, on s’en souviendra. Hangover de la Britannique Charlotte OC s’écoute en boucle. Séquelles garanties. On retrouve cette belle chanson sur l’EP Colour My Heart.

Laura Mvula – That’s Alright

Laura Mvula

On aime toujours autant Laura Mvula qui nous avait séduit lors du festival des Inrocks. Dans cette vidéo, elle ajoute une touche rétro à sa soul élégante pour faire passer les messages avec finesse.

Janelle Monáe – Dance Apocalyptic

Dance Apocalyptic

Fidèle à son univers soul & rétro, Janelle Monáe présente la vidéo de Dance Apocalyptic, le 2e single extrait de Electric Lady, son album qui paraîtra en septembre.

Dans la vidéo, on retrouve des décors et des costumes en noir et blanc, chers à Janelle Monáe, mais on s’échappe un peu de l’atmosphère des années soixante pour se rapprocher des seventies. On appréciera le all-black-girl band de Janelle. Et comme c’est l’apocalypse, on apercevra également des incendies, des zombies, des tremblements de terre et des aliens.

La chanson rythmée et entêtante a un potentiel tubesque (plus que le précédent single Q.U.E.E.N.) et remplit bien sa mission : nous faire danser jusqu’à la fin.

But I really really wanna thank you for dancing till the end

Et à ceux qui pensent que je suis complètement vendue, je répondrai… « C’est pas faux. »