Posts Tagged ‘ Trent Reznor

La playlist de decembre 2016

Playlist decembre 2016

The Colorist & Emiliana Torrini (Belgique/Islande – pop orchestrale)
Philipp Poisel (Allemagne – pop)
RY X (Australie – pop)
El Hombre Trajeado & Sue Tompkins (Royaume-Uni – low fi rock)
I Am Machi (Canada – pop)
Boy (Allemagne/Suisse – pop)
Trent Reznor and Atticus Ross (Etats-Unis – indus)
Sinah (Allemagne – pop)
Lea Porcelain (Allemagne – electro pop)
CALLmeKAT (Danemark – pop)
Japanese Breakfast (Etats-Unis – pop)
Shura (Royaume-Uni – synth pop)
Ryley Walker (Etats-Unis – folk)
Weaves (Canada – rock)
Flume feat. Kai (Australie – électro)
Amber Arcades (Pays-Bas – indie rock)
Abra (Royaume-Uni – pop)
Pumarosa (Royaume-Uni – pop)
Mitski (Etats-Unis – rock)
Dua Lipa (Royaume-Uni – pop)
DIIV (Etats-Unis – shoegaze)

La playlist

La playlist dans le player ou dans le desktop Qobuz.

A écouter aussi

Playlist de novembre 2016 Playlist d'octobre 2016

Nine Inch Nails – Came Back Haunted

Came Back Haunted

Trent Reznor a eu la bonne idée de reformer Nine Inch Nails.

Après le Waving Goodbye Tour de 2009, on pouvait craindre la fin de NIN. Trent Reznor s’est lancé dans quelques projets parallèles, comme des BO de films (Millenium) ou de jeux vidéos.

Il a monté le groupe How To Destroy Angels avec sa femme Mariqueen Maandig. Leur EP était plutôt réussi à mon goût et j’avais particulièrement aimé la chanson Keep It Together. Mais il manquait quelque chose à How To Destroy Angels pour être à la hauteur de NIN. Et ce n’était pas que la voix de Trent Reznor. Un peu de mordant ? Ou un peu de désespoir ?

Voilà donc qu’un nouvel album, intitulé Hesitation Marks est (ô combien) attendu le 2 septembre. Avec le nouveau titre Came Back Haunted, pas de surprises : on retrouve le son industriel de Nine Inch Nails, les mélodies de Trent Reznor qui sonnent comme une évidence, les paroles désabusées et cette énergie caractéristique.

Comme chez NIN, on ne fait pas les choses à moitié, c’est David Lynch qui a réalisé le clip de ce nouveau single. En regardant la vidéo, attention à la crise pour les épileptiques et au mal de tête pour les autres.

Nine Inch Nails: « Came Back Haunted » (2013) from Nine Inch Nails on Vimeo.

La playlist de décembre 2012

La playlist de décembre 2012

Il n’y a plus beaucoup de nouveautés au mois de décembre. On écoute quelques EP prometteurs en rêvant de 2013 ou l’on se rattrape en regardant les best of de la presse.

En boucle en décembre

L’EP de How To Destroy Angels (Etats-Unis – industrielle minimaliste) : quand Trent Reznor parle, j’écoute. Même si c’est à travers la douce voix de Mariqueen Maandig, cela reste violent.

Enfin un EP pour Owlle (France – électro pop) ! Pas grand-chose à se mettre sous la dent, mais la qualité compense.

Un EP aussi pour O.K. Press (France – électro pop) avec l’excellent We Killed The Disco. Suffisamment rare pour être noté, je préfère le remix (par 2080) à la chanson originale.

Et complètement en vrac

Parce que je viens de faire en parallèle une playlist best of 2012 et que, là, j’ai la flemme…

Deap Vally (Etats-Unis – rock blues) donc j’évoquais il y a peu le rock apocalytique.

Bad Books (Etats-Unis – folk shoegaze) : une réussite mélodique.

Trust (Canada – électro pop) : à ne pas confondre avec le groupe de hard rock français.

Race Horses (Royaume-Uni – pop indé) : la 1re partie de Bat For Lashes lors du concert parisien de novembre dernier.

We Are Knights (France – électro pop) : encore une découverte de l’album Kistuné Parisien.

Jef Barbara (France – chanson androgyne) : un protégé de Bertrand Burgalat donc j’aurais dû vous parler plus tôt.

Theodore, Paul & Gabriel (France – folk) : jeune groupe parisien et féminin soutenu par Les Inrocks.

Motion City Soundtrack (Etats-Unis – college rock) : du bon college rock, c’est possible. J’imagine bien leurs chansons dans la B.O. d’un film, justement.

Jason Lytle (Etats-Unis – pop indé) : l’ancien de Grandaddy livre son 2e album en solo.

Menomena (Etats-Unis – pop indé) : une pop puissante et hypnotisante.

Paul Banks (Royaume-Uni – rock indé et folk) : un autre qui se la joue en solo, le chanteur d’Interpol. Superbe voix, superbes arrangements.

The Staves (Royaume-Uni – folk)

Pauline Croze (France – chanson) : 3e album, et toujours cette émotion et cette voix si personnelle.

Kitten (Etats-Unis – électro pop) : je m’étais dit que je vous reparlais de Chloe Chaidez et je ne l’ai pas fait. Honte à moi, car sa musique vaut bien quelques chatons mignons.

Macklemore (Irlande – rap) : du rap qui me plait, fucking awesome !

Jorane (Canada – chanson) : nouvel album avec quelques reprises surprenantes.

Pink (Etats-Unis – pop mainstream) : si toi aussi, tu as eu une journée de merde, essaie Pink, ça fait du bien. D’ailleurs, pour la peine, je te mets du Alicia Keys et du Madonna.

La playlist

Comme d’habitude, des extraits ci-dessous et la playlist dans son intégralité pour les abonnés Qobuz dans le player et dans le desktop

A écouter aussi

Playlist de novembre 2012 Playlist d'octobre 2012

How To Destroy Angels – Keep It Together

An Omen EP - How To Destroy Angels

Des nouvelles de Trent Reznor et de son projet How To Angels avec le single, Keep It Together, extrait du tout nouvel EP An Omen.

Dans la vidéo de Keep It Together, un morceau minimaliste et sensuel, on voit le groupe (Reznor, sa chérie Mariqueen Maandig et leurs acolytes Atticus Ross et Rob Sheridan) en studio et c’est intéressant d’observer avec quels instruments et quelles machines How To Angels travaille.

Vers le milieu de la chanson, je me suis dit que, bien que la voix de Maandig soit magnifique, j’aurais bien aimé entendre également Trent Reznor et j’ai été exhaussée ! Le mélange des deux voix marche vraiment bien.

Queen Kwong – Long Gone

Talentueuse et soutenue par Trent Reznor, Carre Callaway aurait dû exploser bien plus tôt. Pourtant, il s’est passé du temps entre le moment où la chanteuse et guitariste a fait la première partie de Nine Inch Nails pour la tournée de With Teeth (2005) et son premier single officiel Long Gone, qu’elle a autofinancé (début 2012).

Le temps que Carre Callaway murisse son projet dans la scène rock de Los Angeles et qu’elle s’invente un double, Queen Kwong. Un son rock, bien nineties, que PJ Harvey ou Courtney Love ne déshériteraient pas.

Plus d’infos sur Queen Kwong

Site officiel de Queen Kwong
Page Myspace de Queen Kwong

La playlist de mai 2012

Playlist mai 2012

Qu’est-ce que j’ai écouté en mai 2012 ? Quelques découvertes et beaucoup de têtes connues.

Le retour de Garbage

Garbage revient avec un nouvel album, Not Your Kind Of People. Cela se fête, d’autant plus que l’album tient vraiment la route. Alors, hop, 3 titres dans la playlist. Difficile de choisir, alors je vous ai mis Battle In Me, qui est le dernier single, Control, caractérisé par la forte influence de Curve (et une touche de Joy Division : She’s Lost Control), et Man On A Wire, ma chanson préférée de l’album.

Si vous voulez plus de Garbage, vous pouvez lire mon compte-rendu du concert à l’Olympia.

Nouvel album de Gossip

Sorti le même jour que Not Your Kind Of People, A Joyful Noise est le déjà le 5e album de Gossip. Très pop et assez loin de Standing in the Way of Control, il est agréable, mais manque de tubes.

Mais c’est qui ce roi Charles ?

Je ne sais pas qui est Charles King, mais j’ai trouvé son album LoveBlood très très bien. C’est pop, rock, tropical, drôle et sexy.

You’re So Vain

Si vous voulez plus de Manson, je vous propose Marilyn. L’ex-prince des ténèbres revient avec un album rock plutôt sobre, pas très remarquable. Là où Marilyn Manson se distingue, c’est par son talent pour les reprises. Son choix de You’re So Vain, un standard de Carly Simon, est amusant, car cela ressemble fort à une réponse (du berger à la bergère) à Trent Reznor. En effet, dans Starfucker Inc, Nine Inch Nails utilise un extrait de cette chanson.

C’est aussi le cas de Cooler Than Me de Mike Posner et de Son Of A Gun de Janet Jackson (en duo avec Missy Elliott).

Je vous mets la version originale pour votre culture, maintenant que je vous ai convaincus qu’il s’agit d’un classique.

Alain Chamfort en duo

Alain Chamfort, après son album-concept sur Dior, revient avec un album bien plus commercial – signé sur une major !-, où il reprend ses succès accompagné de chanteuses. Il s’agit principalement de jeunes chanteuses issues des télé-crochets, mais on trouve aussi dans la liste Jane Birkin et Vanessa Paradis.

J’ai découvert Alain Chamfort bien après ses tubes des années 1970 et 1980 et ce n’est du coup pas sa période que je préfère. C’est pourquoi j’ai trouvé très intéressant le travail de remise au goût du jour fait sur Manurea (1979) ou Traces de toi (1986). Et c’est finalement sur L’Ennemi dans la glace (1993) – chanson que j’adore – que je grince des dents.

Les autres nouveautés de mai

Beach House, c’est pas mal, en fait.

Absynthe Minded sort un album pop rock au son bien belge, ce qui est un grand compliment (cf. Deus, Venus, Soulwax et tout le panthéon belge).

Ariane Moffatt propose un album-concept japonisant en français et en anglais, en chanson et en électro.

The Popopopops sort enfin un premier EP, dans l’esprit de Pony Pony Run Run et de Phoenix.

Woodkid propose un nouveau titre, Run Boy Run, plutôt pas mal, avec encore un clip qui tue.

Poliça, ça aurait pu être bien. Mais le vocodeur, c’est non, non, et re-non.

L’album Instinct de Niki & The Dove est sorti au Royaume-Uni, mais il semblerait qu’il ne soit pas encore dispo en France. Grrr.

La playlist

Vous prendrez bien un petit extrait ? Et pour abonnés Qobuz, la totale est disponible dans le player : playlist de mai 2012.

A écouter aussi

Playlist d'avril 2012 Playlist de mars 2012

La playlist de février 2012

Playlist de février 2012

En février, j’ai écouté de la musique non stop au boulot. L’occasion de faire de nombreuses découvertes musicales. J’ai écouté (et j’ai aimé) :

– L’album de Lana Del Rey (pop star)

– Des nouveaux albums d’artistes que je suis : le nouvel single de Ladyhawke (electro pop très chouette), Chairlift (electro pop fofolle), la BO de Millenium par Trent Reznor (du pur NIN), Soap&Skin (pop macabre polyglotte), Sleigh Bells (pop sucrée sur grosses guitares saturées).

– Des découvertes parmi les nouveautés : The Civil Wars (pop folk romantique grammysée), Emel Mathlouthi (folk engagée en arabe), Gillian Welsh (folk mélodique), We Have Band (electro pop sombre), Ewert and The Two Dragons (folk du grand Est), Gary Numan (indus des années 2010).

– Des albums sortis il y a quelques temps, mais que j’avais loupés : Skip The Use (rock funk electro bien pêchue), Dear Reader (pop gracieuse et rentre-dedans), Lia Ices (pop éthérée).

– Des découvertes improbables : Rio Reiser (héros de la folk et du rock germaniques des années 80 et 90).

– Des classiques : Annie Lennox, Brian Ferry, Miossec.

– Des chansons pas récentes d’artistes qui ne sont pas des stars, mais qui le mériteraient : Numéro# (electro pop situationniste et québecoise), Rachel des Bois (chanson française démotivée), Curve (Garbage, mais en mieux), Keren Ann (pop fauteuse de trouble).

Je vous propose d’écouter des extraits de tout ça (et quelques surprises) sur un beau widget – ou les chansons en entier si vous êtes abonnés chez Qobuz : rendez-vous dans le player.

Et la chanson du mois est… I’ve Got This Friend par The Civil Wars. Une fois de plus, merci à The Music Ninja pour la découverte. L’article date d’avril dernier. Quel beau chemin parcouru par The Civil Wars : le duo a obtenu ce mois-ci 2 Grammys pour le meilleur album folk et pour la meilleure performance d’un groupe de country.

Et dans mon petit palmarès perso, The Civil Wars est suivi de très près par Tired of Running de We Have Band.

A écouter aussi

Playlist d'avril 2012 Playlist de mars 2012

Mes albums préférés de 2010

Difficile de faire une sélection, vu que j’ai écouté peu d’albums en entier et que je n’écoute pas systématiquement tous les groupes à la mode qui se retrouvent dans les tops. Alors voici, non pas les meilleurs albums de 2010, mais tout simplement les albums de 2010 que j’ai préférés et qui m’ont le plus marquée.

1983 de Sophie Hunger, pochette de l'album
1983 de Sophie Hunger
Sophie Hunger a été une révélation pour moi : j’ai été séduite par les chansons, l’univers et la personnalité de la jeune songwriter. J’aime qu’elle mélange la soul et le jazz au rock, j’aime qu’elle chante en parfois en anglais et parfois en allemand. Je suis charmée par sa voix et les arrangements de ses chansons.
Et bien sûr, Sophie Hunger est merveilleuse sur scène. Lire mon compte-rendu du concert de Sophie Hunger à l’Atelier en décembre 2010.
Time For The Devil de John and Jehn, pochette de l'album
Time For The Devil de John and Jehn
C’est au festival Les Femmes s’en mêlent que je dois la découverte du duo français John and Jehn. J’ai été convaincue par l’album Time For The Devil, dont les chansons pop sont très réussies et accrocheuses.
J’ai pu les voir 2 fois en concert en 2010 : au festival LFSM (super) et à la Flèche d’or (assez bien).
The Suburbs d'Arcade Fire, pochette de l'album
The Suburbs de Arcade Fire
Arcade Fire ne s’est pas fondamentalement renouvelé avec l’album The Suburbs, mais que de belles chansons ! Des atmosphères poignantes et lyriques, des textes émouvants et drôles parfois. Voilà un groupe qui n’a pas volé sa place de chouchou du rock indé.
Encore un groupe qui assure sur scène. Lire mon compte rendu du concert à Rock en Seine 2010.
Twin Twin, pochette de l'album
Twin Twin (EP) de Twin Twin
Je ne sais pas si on peut considérer cet EP comme un album à part entière, mais ce serait dommage de faire un best of 2010 sans parler de Twin Twin. Ce fut une surprise que ce groupe qui mélange hip hop, chanson française et électro. J’ai vu le groupe à Rock en Seine et aux 3 Baudets et ce fut les 2 fois un plaisir. Les Twin Twin ont un sens du spectacle et de la mise en scène et donnent des concerts festifs et travaillés. J’ai été emballée par leurs chansons aux mélodies qui donnent envie de danser et aux textes qui donnent envie de rêver.
Body Talk de Robyn, pochette de l'album
Body Talk de Robyn
J’attendais avec impatience l’album en 3 parties Body Talk, successeur du formidable album Robyn de 2007. Le nouvel album est plutôt bon, mais je ne le trouve malheureusement pas aussi original que le précédent. J’ai l’impression que Robyn ose un peu moins et qu’elle ne se renouvelle pas assez. Reste de bonnes chansons que j’ai eu beaucoup de plaisir à écouter.
Lire ce que j’ai pensé des titres Fembot, Dancing On My Own et Hang With Me.
Treats de Sleigh Bells, pochette de l'album
Treats de Sleigh Bells
Avec leur son hip hop, electro et grunge, les Sleigh Bells ont de quoi surprendre. J’ai bien aimé leurs mélodies sucrées sur fond de grosses guitares électriques.
C’est le seul groupe de ma sélection que je n’ai pas encore vu sur scène. Le groupe new-yorkais a prévu quelques dates en Europe en début d’année. Ce sera peut-être le moment de se rattraper. Il seront à Strasbourg le 7 février.
Écouter Crown On The Ground et lire ma présentation du groupe.

Et aussi en 2010

2010 fut aussi l’année des retours attendus, plus ou moins réussis, de plusieurs artistes que j’apprécie : Philippe Katerine, Skunk Anansie, Trent Reznor, Tegan And Sara, Goldfrapp, Alain Chamfort, Massive Attack.

Mes concerts préférés : Sophie Hunger à l’Atelier, Florence and The Machine au Bataclan et le festival Les Femmes s’en mêlent. La programmation du festival 2011 commence à être annoncée. Je vous en reparle bientôt.

Et pour 2011

Des nouveaux albums prévus pour The Do, The Kills, The Ting Tings, Lykke Li et PJ Harvey.

Et je conclus en vous souhaitant une bonne année 2011, pleine de chansons, de découvertes musicales, de concerts et de procrastination sur Internet !

Et vous, quels sont les albums qui vous ont le plus marqués en 2010 ?