Hockey – Too Fake

Juste parce que c’est bon, voici Too Fake, extrait de Mind Chaos, premier album de Hockey, sorti au printemps 2009.

Everybody’s watching
Oh but nobody cares
(Oh wait cause no)
Nobody’s watching
But everybody cares
(Oh whatever I’ll talk to you later)

Look out
‘Cause I’m just too fake for the world
I know it’s just a game to me
I’m just too fake you see
I wish I didn’t have to be but watch out
I got too much soul for the world
It’s breaking my heart in two
I got too much soul for you
I don’t like it but it’s true

Bat For Lashes et Bad Lieutenant au Festival des Inrocks 2009

Le mercredi 4 novembre 2009, j’étais au Festival des Inrocks à l’Olympia.

Wave Machines

Wave Machines au Festival des Inrocks 2009

Wave Machines au Festival des Inrocks 2009


J’ai tanné le copain qui m’accompagnait pour que nous arrivions à l’heure et que nous ne manquions pas les Wave Machines. Quand nous sommes arrivés, ils étaient déjà sur scène et terminaient un morceau. Ils ont enchaîné sur Keep The Lights On, que je ne voulais pas louper. Ouf. Les Wave Machines sont détendus, comme leur musique. La salle commence à se remplir et à hocher de la tête.

Violens

Violens au Festival des Inrocks 2009

Violens au Festival des Inrocks 2009


Les Violens, par contre, ne m’ont pas enchantée. Ils ne se présentent qu’à la demande du public, ne causent pas entre les titres, le chanteur fait carrément la tronche. Les autres ont l’air de s’amuser un peu plus. Dans la vidéo résumé des Inrocks ci-dessous, j’ai ressenti la même tension entre les membres du groupe. A chaque fois que le gars aux claviers tentait d’en placer une, il était interrompu par le chanteur. Bon, sinon, ça s’écoute. Les Violens ont un côté new wave pas désagréable et de bon augure avant Bad Lieutenant.

La Fiancée

La Fiancée au Festival des Inrocks 2009

La Fiancée au Festival des Inrocks 2009


La Fiancée n’était pas au programme. Elle s’est incrustée en devant de scène pendant le changement de set. Elle était toute mignonne et très intimidée.

Soyez tolérants. C’est mon deuxième concert et c’est l’Olympia. Et je suis morte de trouille.

Elle s’en est plutôt bien sortie, même si on sentait sa voix un peu hésitante., et même si elle s’est jetée sur sa bouteille d’eau le premier morceau à peine terminé. Ces chansons pop en français pourrait facilement classer La Fiancée dans la catégorie « la variété française, ce n’est pas mon truc d’habitude, mais là j’aime bien ».

Bad Lieutenant

Bad Lieutenant au Festival des Inrocks 2009

Bad Lieutenant au Festival des Inrocks 2009


Bad Lieutenant est nouveau groupe de Bernard Sumner, ancien chanteur de New Order, et d’Alex James, le bassiste de Blur. Alors, bien sûr, ça sonne un peu comme du New Order, surtout époque Get Ready, j’ai trouvé. Le groupe s’est fendu de plusieurs reprises du groupe, donc un Cristal très apprécié. Les Bad Lieutenant étaient contents d’être là pour le premier concert du groupe en France et ils ont assuré comme les vieux de la vieille qu’ils sont.

Bat For Lashes

Bat For Lahes au Festival des Inrocks 2009

Bat For Lahes au Festival des Inrocks 2009


La tête d’affiche de la soirée était Bat For Lashes et a quelque peu éclipsé les groupes précédents. De la même façon que la chanteuse Natasha Khan fait disparaître les musiciens qui l’accompagnent. Comme je l’ai raconté, j’ai vu Bat For Lashes en concert au mois de mai et je ne me souvenais plus de ces musiciens, pourtant très bons. Notamment la batteuse, qui ne paie pas de mine, toute fine qu’elle est, et qui enchaîne de sacrés solos de percussions. Mais c’est tout de même Natsha Khan, petit lutin facétieux et gracieux, qui fascine. Sa voix à la fois douce et puissante nous entraîne dans son monde poétique et sauvage. Bref, c’était aussi bien qu’en mai, avec beaucoup de chansons de son dernier album Two Suns, qui étonnamment sont très dansantes. De manière générale, les morceaux étaient arrangés pour faire bouger la salle. Et ça a marché !

Le résumé en vidéo proposé par Les Inrocks

Paco Volume – Cookie Machine

Au Festival des Inrocks, j’ai récupéré plein de flyers, dont un pour le concert de Jil Is Lucky, Paco Volume et You & You à La Clef à Saint-Germain-en-Laye le 10 novembre. J’ai donc écouté tout ça. Je pense reparler de Jil Is Lucky prochainement – ils ont l’air bien barrés, ceux-là.

Mais c’est Paco Volume qui m’a le plus accrochée. Paco Volume, c’est un seul gars, un Français, avec sa Charango (une petite guitare sud-américaine à 10 cordes), ses machines et ses chansons pop qui font rêver. En plus, il a été adoubé par Télérama et par Les Inrocks en apparaissant sur une compilation CQFD (en 2006 déjà !).

Le premier album, Manhattan Baby, vient de sortir et Paco Volume sera en première partie d’Emilie Simon lors de sa tournée. Bref, on en entendra parler de nouveau.

Le Festival des Inrocks 2009 commence ce soir

Le Festival des Inrocks 2009 commence ce soir avec une soirée autour du label électro pop Kitsuné. Je n’y vais pas, mais ça n’empêche pas de se tenir au courant.  Au programme, French Horn Rebellion, Two Door Cinema Club et Le Corps mince de Françoise.

French Horn Rebellion

Les French Horn Rebellion sont américains, comme leur nom ne l’indique pas. Ils ont travaillé avec MGMT et font de l’électro pop. Leur tube, c’est Up All Night. Le clip est fait de bouts de ficelles et de tenues rétros, mais ça donne sacrément envie de danser.

Two Door Cinema Club

Je passe rapidement sur les Irlandais de Two Door Cinema Club que je ne connais pas. C’est, semble-t-il, plus rock par rapport à la ligne de Kitsuné.

Le Corps mince de Françoise

Le Corps mince de Françoise, ça a tout pour me plaire. A part le nom, peut-être. Sérieusement, c’est quoi ce nom de groupe, « Le Corps mince de Françoise » ? Je m’attendais à quelque chose comme Grand Corps Malade – pas très Kitsuné. Ou alors du rock français de filles intellos, genre France Cartigny. Mais pas du tout. LCMDF, c’est 3 Finlandaises fans de Peaches, qui me rappellent plein de groupes que j’apprécie : Chicks On Speed, Robots In Disguise ou CSS. Les filles de LCMDF ont des franges horribles et de l’énergie à revendre. C’est effectivement plus dans l’esprit de Kisuné comme son : électro, pop et festif.

Miike Snow – Animal

Après Kit, c’est Miike Snow qui s’intéresse à notre nature animale.

I change shapes just to hide in this place
But I’m still, I’m still an animal
Nobody knows it but me when I slip yeah I slip
I’m still an animal

La Scandinavie frappe encore !

Miike Snow est un groupe suédois composé du chanteur et songwriter Christian Karlsson et du duo producteurs Pontus Winnberg et Andrew Wyatt, également connu sous le nom de Bloodshy & Avant, qui a commis un paquet de tubes pour Britney Spears, Madonna, Kylie Minogue, entre autres. Des tubes comme Toxic, pour vous donner une idée. Oui, il s’agit des gars capables de me faire aimer une chanson de Britney Spears. Et les chansons de Christian Karlsson sont des tueries : écoutez-donc Sylvia.

En concert au Festival des Inrocks

Miike Snow sera en concert au festival des Inrocks (et oui, encore eux !) le 9 novembre au Point éphémère, et non à La Cigale, comme c’est indiqué sur son myspace (il y a eu des changements dans la programmation).

School of Seven Bells

School of Seven Bells, c’est encore un groupe new-yorkais et c’est encore un groupe avec un nom à rallonge. L’origine de ce nom est dévoilé par Alley Deheza dans cet article des Inrocks :

Je regardais la télé, tard dans la nuit, et j’ai vu un documentaire qui m’a fasciné. Ça concernait des pickpockets, un gang des années 90 en Amérique du Sud. Ils étaient particulièrement bons, ils avaient un code qui leur était propre, personne ne les soupçonnait, personne ne pouvait les attraper. Et ces gens avaient été formés dans une académie spéciale, dans les années 80. L’école s’appelait la School of Seven Bells – l’un des examens de passage était de voler un objet dans chacune des poches d’une veste en contenant sept et sur chacune desquelles était accrochée une petite clochette.

Les School of Seven Bells font de la dream pop électronique. Les jumelles Alley et Claudia Deheza (qui viennent du groupe On!Air!Library!) et Ben Curtis (qui vient du groupe The Secret Machines) jurent qu’ils n’ont « jamais vraiment écouté les Cocteau Twins » – difficile à croire en entendant leurss harmonies vocales – mais reconnaissent l’influence de My Bloody Valentine. Les morceaux créent des atmosphères douces et planantes avec un son un peu années 90. Les clips d’Half Asleep et de My Cabal, que vous pouvez regarder ci-dessous, invitent aussi à la rêverie.

Alpinisms, le 1er album du groupe sorti en 2008, ressort en version « de luxe » avec quelques morceaux en plus : des démos, des lives, des prises alternatives. Les School of Seven Bells ont prévu 2 concerts en France en décembre : le 8 décembre à L’Aeronef à Lille et le 9 décembre à La Coopérative Club à Clermont-Ferrand. Rien pour les Parisiens…

Half Asleep

My Cabal

Plus d’infos

School of Seven Bells

Reprises de Everybody Knows

Everybody Knows, la sublime chanson de Leonard Cohen, a fait l’objet de plusieurs reprises plutôt réussies.

Pour commencer, la version originale par le maître Leonard, telle qu’elle apparaît dans la bande originale du film Pump Up The Volume.
Dans ce film de 1990, Mark (joué par Christian Slater) anime une radio pirate. Anonyme, bien planqué dans sa chambre d’ado, ce jeune homme pourtant très réservé raconte tout ce qui lui passe par la tête. Sa liberté de ton et ses provocations valent à sa radio un grand succès dans son lycée. Et c’est le début des emmerdes.

Sur la bande originale de Pump Up The Volume, on trouve à côté de Wave of Mutilation des Pixies une reprise de Everybody Knows par Concrete Blonde. Le groupe de Johnette Napolitano n’a pas fait grand-chose depuis leur première séparation en 1993 : quelques concerts, un best-of… Ce n’est pas grave, ce qui nous plaît chez les Concrete Blonde, c’est justement ce son années 90. Vous pouvez écouter sur le myspace du groupe Heal It Up et Mexican Moon.

Et pour finir, c’est Elizabeth and The Catapult, dont il était question récemment, qui reprend Everybody Knows. La voix libre d’Elizabeth et les percussions travaillées font tout le boulot et c’est réussi. Attention, le son de la vidéo est médiocre.

Everybody knows that the dice are loaded
Everybody rolls with their fingers crossed
Everybody knows that the war is over
Everybody knows the good guys lost
Everybody knows the fight was fixed
The poor stay poor, the rich get rich
Thats how it goes
Everybody knows

Elizabeth and The Catapult – Taller Children

Couverture de l'album Taller Children

Couverture de l'album Taller Children

Elizabeth and The Catapult, c’est la chanteuse Elizabeth Ziman, pianiste classique de formation, et ses potes Danny Molad, le batteur, et Peter Lalish, le guitariste. Elizabeth and The Catapult, c’est une voix magnifique et des chansons pop sophistiquées. Taller Children, c’est le titre de leur second album et le titre du premier single qui en est tiré.