Archive for the ‘ Société ’ Category

Sélection de liens : politique, végétarisme, féminisme et web fail

Au moins Sarkozy aura-t-il inspiré les musiciens (De tout et de rien, surtout de rien)
Quelques chansons politiques, plus ou moins réussies, mais qui ne manquent pas d’énergie.

Santini n’aime pas les natifs du Poisson : que fait la Halde ? (Rue 89)
Oui, l’irrationnel a toujours sa place en France, en particulier dans les décisions politiques.

Présentation du livre de Carol J Adams, The Sexual Politics of Meat (Hypathie et Pélénop)
Végétalienne, Carol J Adams étudie les similarités entre les oppressions de genre et d’espèce. Un livre spécialement conçu pour donner mauvaise conscience aux féministes végétariennes amatrices de fromage. (Comme moi, donc.)

Toasty : et les Allemands inventèrent le cochon carré (Rue 89)
Cet article illustre bien ce que Carol J Adams appelle « l’absence de référent » : tout est fait pour que le consommateur oublie qu’il mange un être vivant. Vous prendrez bien un toast ? Au fait, c’est du porc…

Foie gras : à la Saint-Martin, on nous prend pour des crétins (Rue 89)
Le rêve de la filière est de « dé-saisonnaliser » la consommation de foie gras, jusqu’ici trop limitée à son goût aux fêtes de fin d’année. Voici comment la saint Martin, le 11 novembre, devient la fête du foie gras.

In which we betray our gender (Gabby’s playhouse)
Une petite BD qui explique « Comment toutes les discussions à propos du sexisme et des trucs féminins sur Internet (et dans la vraie vie) ont eu lieu et auront lieu maintenant et pour toujours, jusqu’à ce que la Terre soit avalée par le Soleil (ou jusqu’à ce que le patriarcat disparaisse) » (en anglais)

Que faire pour les marques sans charisme numérique ? (CaddE-réputation)
Toutes les marques n’ont pas une « identité » forte, un charisme numérique suffisant pour inciter leurs consommateurs à interagir avec elles sur Internet. Et pourtant, ces marques se lancent elles aussi sur le web.

Le site de l’institut international de la RACHE (site fermé, snif)
Présentation de la méthodologie de travail la RACHE, qui est une variante assez particulière de la méthode Agile.

WebagencyFAIL
Sur un simple compte Twitter, WebagencyFAIL propose de courtes citations issues du quotidien de travailleurs du web. Fou rire garanti pour les collègues. Un peu plus dur d’accès pour les autres.
Mon préféré pour le moment : « Nous trouvons qu’IE6 et IE7 sont trop lents à afficher la page par rapport à Firefox 3.6, merci de corriger cela. »

Sélections de liens – Les blogs découverts cette année

Aujourd’hui, Clumsybaby fête son anniversaire : 1 an d’existence. Pour l’occasion, voici une sélection de blogs découverts cette année. Au programme : musique, féminisme et humour. (Pas forcément en même temps.)

Electroqueer, blog londonien sur la musique pop et électro. Quelques groupes un peu kitchs, mais beaucoup de coups de coeur. (En anglais.)

Electro and Pop, blog musical. De nombreuses découvertes électro et pop.

Le blog de la Blonde, blog culturel. Beaucoup de musique et de compte-rendu de petits concerts avec de belles photos.

Olympe et le plafond de verre, blog féministe. Olympe est une référence sur l’actualité du droit des femmes et elle est au coeur d’une communauté traitant de ce sujet.

Hypathie, blog féministe et écologiste. Hypathie aborde de nombreux sujets qui m’intéresse comme l’écologie, la place des femmes dans l’entreprise ou le végétarisme.

Le blog de la Sorcière, blog sur les séries. Toutes les infos sur Battlestar Gallactica, True Blood, Dexter et bien d’autres. La Sorcière est une grande malade, qui passe des jours sur les tournages des séries et qui collectionne les accessoires utilisés dans ses séries préférées. Et le tout avec beaucoup d’humour.

Feminist Frequency, blog sur les minorités dans la pop culture. Anita Sarkeesian analyse les médias en observant la place donnée aux « minorités » (femmes, immigrés, homosexuels, handicapés, etc.). Son dossier sur les personnages féminins forts dans les séries est passionnant. (En anglais.)

Niou Taiknologie, blog humoriste et technologique. Du grand n’importe quoi qui fera travailler vos zygomatiques, surtout si vous êtes fans de jeux vidéos et de pop culture. A conseiller aux adeptes de WoW.

Sélection de liens – Que deviennent-ils ?

Que deviennent les apatrides ? (Slate)
Marc de Boni, également collaborateur du magazine Le Point raconte brièvement l’histoire de son arrière-grand-père et explique ce qui arrive à ceux qui sont déchus de leur nationalité.

Que seraient-ils devenus ? (Le Figaro)
Une des séries de l’été du Figaro est consacrée aux futurs imaginaires de stars décédées prématurément. L’article sur Thierry Le Luron, mort en 1986, a attiré ma curiosité : il annonce sa candidature à la présidentielle de 2012. (Article payant.)

Et si : Kurt Cobain avait raté son suicide ? (Les Inrocks)
Que serait devenu le leader de Nirvana s’il ne s’était pas donné la mort en 1994 ? Les Inrocks l’imaginent en ringard pathétique et oublié de tous. Etrange article qui aurait pu être drôle, mais en fait non.

Sarkozy et le ramadan : une satire sur un blog devient info (Rue 89)
Que devient une blague reprise par CNN ? Un sujet de polémique. Le blogueur marocain Ahmed a publié un billet sur des prétendus encouragements de Nicolas Sarkozy adressés aux musulmans français pour qu’ils suivent une version française du ramadan. Et l’info est reprise dans de nombreux médias.

Que devient Pierre Billon, le chanteur absurde exhumé par le Web ? (Slate)
Quelques internautes ont été traumatisés par La Bamba triste, une chanson aux paroles et à la vidéo improbables. On a retrouvé Pierre Billon pour lui demander des explications. L’ancien collaborateur de Johnny Halliday raconte l’histoire de cette chanson tordue et tout se tient.

Sélection de liens : retraites, bouclier fiscal, rigeur, taxe sur la copie privée

Une sélection de liens « spécial on nous prend pour des cons ». Un peu facile, vous me direz, je pourrais en faire une toutes les semaines.

Et si pendant la coupe du monde, on légalisait le financement occulte des partis politiques ? (Journal d’un avocat)
Une proposition de loi “visant à réformer le champ des poursuites de la prise illégale d’intérêts des élus locaux”.

Les 30 millions de Bettencourt ou la faillite du bouclier fiscal (Rue 89)
Liliane Bettencourt est en train de devenir le révélateur de bien des maux actuels. Ainsi, les 30 millions d’euros qu’elle a reçus en 2008 au titre du « bouclier fiscal » font réagir, non pas que ce paiement du Trésor public ne soit pas légal, mais pour ce qu’il révèle de l’arnaque de ce même bouclier.

Retraites : allonger la durée de cotisation serait discriminatoire envers les femmes et les jeunes (Les mots sont importants)
La réforme des retraites annoncée par le gouvernement aura un impact inégalitaire, qui va pénaliser de façon disproportionnée les femmes et les jeunes.

82 % des Français pour une baisse drastique des dépenses publiques. Vraiment ? (Alternatives économiques)
Un sondage BVA indiquerait que 82 % des Français sont favorables à une baisse « drastique » des dépenses publiques. Un cas d’école de manipulation des sondages.

Image du père : quand la pub entretient les stéréotypes (Les nouvelles News)
L’homme, impliqué dans la vie professionnelle, n’est pas fait pour les tâches familiales. C’est le constat que fait ressortir une analyse des stéréotypes à l’oeuvre quand la publicité met en scène des pères.

La taxe sur la copie privée étendue prochainement aux consoles de jeux (Korben)
Après la taxe pour la copie privée sur les disques durs, les CD, DVD, les clés USB, les mémoires flash, les baladeurs MP3 et peut être bientôt les téléphones, voici venu une nouvelle source de revenus pour l’industrie audiovisuelle, qui a perdu tellement d’argent avec le téléchargement et qui va tellement mal…

Il faut virer la graphologie des entretiens d’embauche (Rue 89)
La France est un des pays utilisant le plus fréquemment la graphologie au monde, notamment pour la sélection du personnel et de la gestion des ressources humaines.

Ada Lovelace Day : Aimee Mullins

Le 24 mars est le Ada Lovelace Day. C’est une journée internationale qui encourage les blogueurs à présenter des femmes exerçant dans le domaine technologique ou scientifique, afin de multiplier les modèles positifs féminins.

Aimee Mullins est sans conteste un « modèle féminin positif ». Par son parcours original, elle a fait progresser les prothèses et a amené de nouvelles personnes à s’investir dans la conception de prothèses, en particulier des artistes, pour qu’un objet qui était caché devienne esthétique. Par son assurance, sa vitalité et sa volonté, Aimee Mullins a fait évoluer la conception de ce que peut être la beauté physique, un corps sain et un handicap.

En guise d’introduction, cette publicité pour la marque Kenneth Cole qui présente bien l’image que donne Aimee Mullins : une femme que rien n’arrête.

Des jambes de bois au pâtes de guépards

Originaire de Pennsylvanie, Aimee Mullins est née sans péronés (os latéraux de la jambe). Ses parents ont dû choisir entre conserver ses jambes, ce qui l’aurait obligée à passer sa vie dans un fauteuil roulant, et une amputation, ce qui lui permettrait d’apprendre à marcher avec des prothèses. C’est ainsi qu’Aimee Mullins fut amputée des deux jambes en dessous du genou lors de son premier anniversaire et que, à deux ans, elle marchait avec des prothèses en bois et qu’elle devint une jeune fille très sportive, pratiquant la natation, le foot et le ski.

Au lycée, on proposa à Aimee Mullins de participer à une rencontre sportive pour handicapés. Ayant toujours pratiqué le sport avec des personnes non handicapées, elle n’était pas enthousiaste, mais elle a tout de même tenté l’expérience. Lors de cette compétition, Mullins fut surprise de constater qu’elle était la seule à avoir des prothèses en bois alors que les autres avaient des prothèses en métal, conçues pour absorber les chocs. Mais cela ne l’a pas arrêtée puisqu’elle a terminé première de la course et a battu un record national. Elle a ensuite rejoint une compétition de saut en longueur à laquelle les amputés des jambes ne participent pas habituellement. Un an plus tard, elle battait le record mondial dans cette discipline.

Après le lycée, Aimee Mullins fut sélectionnée pour effectuer des études supérieures dans le domaine de la Défense nationale américaine. C’est à cette époque qu’elle s’est mise au sport sérieusement et qu’elle a décidé de participer aux jeux paralympiques d’Atlanta de 1996. Avec l’aide de son coach Frank Gagliano, elle devint la première femme handicapée à concourir dans le cadre de la National Collegiate Athletic Association. Elle obtint à ce moment ses premières jambes de course en fibre de carbone conçues pour imiter les pâtes de guépard qui lui permirent de faire des étincelles lors des présélections. C’est ainsi qu’elle s’est retrouvée à Atlanta en compétition avec des amputées des mains. A sa grande frustration, Aimee finit dernière lors de cette course, mais quel accomplissement !

Invitée à une conférence de TED en 1998, Aimee Mullins parle de son parcours jusqu’aux jeux paralympiques d’Atlanta. Un peu timide au départ, Aimee se révèle une excellente conteuse, digne des meilleurs stoytellers qui font le succès de TED. (Il y existe des sous-titres français pour cette vidéo.)

Au-delà du corps humain, le corps comme œuvre d’art

Remarquée à TED et dans des magazines de mode, Aimee Mullins a atteint une certaine notoriété. Sans cesse complimentée pour sa beauté, elle s’est rendue compte qu’elle frappait les esprits car elle allait à l’encontre de ce que l’on pouvait attendre d’une personne handicapée. Elle s’est tournée vers des domaines où l’on ne voit habituellement que des corps « parfaits » : le cinéma et la mode.

Aimee Mullins en couverture de Dazed and Confused

Aimee Mullins en couverture de Dazed and Confused

Aimee Mullins a joué dans plusieurs films, notamment dans Cremaster (2002), la série de films expérimentaux réalisée par Matthew Barney. Aimee Mullins y incarnait entre autres une femme guépard et ce fut l’occasion de développer des prothèses qui ne se contentaient plus d’imiter le corps humain, mais qui créaient autre chose.

En 1999, elle a défilé pour Alexander McQueen à Londres. Le styliste britannique a conçu pour elle des bottes imitant le bois sculpté et elle est montée sur le podium sans que le public se doute de quoi que ce soit.

De retour à TED en 2009, Aimee Mullins raconte comment elle fait de son corps une œuvre d’art et un outil de développement technologique. (Il y existe des sous-titres français pour cette vidéo.)

Changer la façon dont on parle des handicapés

Aimee Mullins met régulièrement ses talents d’oratrice aux services de conférences sur le handicap, l’identité et la confiance en soi. Elle recherche à faire changer notre conception des personnes au corps « différent » et à faire changer la façon dont elles se représentent. Dans cette récente contribution à TED (2010), Aimee Mullins parle du sens des mots et de leur poids. Qu’est-ce que cela veut dire d’être handicapé ? Comment construite sa propre identité quand les mots pour se décrire ne correspondent pas à ce que l’on ressent ?

Aimee Mullins soutient de nombreuses organisations comme la Women’s Sports Foundation. Elle a été plusieurs années vice-présidente de JOB, la plus ancienne association américaine pour les handicapés.

Plus d’infos sur Aimee Mullins

Site officiel d’Aimee Mullins (en anglais)

Aimee Mullins sur Wikipédia (en anglais)

Sélection de liens : végétarien ou omnivore ?

Plusieurs articles sur Rue89 traitaient ces derniers temps de la consommation de la viande.

Comment les professionnels de la viande nous encouragent à en consommer : Face aux adversaires de la viande, le steak déclare la guerre et La pub plombe le lapin pour mieux nous en faire manger (J’ai regardé la pub sur « Cyril le lapin » et c’est juste naze.)

Un test du foie gras végétarien… ça ne donne pas forcément envie.

Un entretien avec Fabrice Nicolino auteur du livre « Bidoche », sur l’industrie de la viande.

Et pour finir, un autre article sur l’industrie de la viande et ces conséquences sur l’environnement, cette fois-ci sur le site de Télérama.

Sélection de liens : condition féminine en Afrique, alimentation, sociologie, science et cinéma

Le président de l’Afrique du Sud se marie pour la 5e fois (Rue89)

Des producteurs de raisin de table attaquent en justice une association de lutte contre les pesticides pour « dénigrement » (Rue89)

Petite histoire de l’échange de cadeaux à Noël (Alternatives économiques)

Une illustration rigolote explique la gravité des planètes du système solaire (XKCD – en anglais via Ecrans)

48 masques tirés de films « cultes » rassemblés par l’illustrateur Adrian Pavic (via Gabyu)