Archive for the ‘ Chanson ’ Category

Etienne Daho – Double zéro et l’infini

Double zéro et l’infini est une chanson extraite de l’album d’Etienne Daho Paris Ailleurs, sorti en 1991. Dans cette vidéo étrange, Daho essaie de se tuer dans un immeuble nord-américain. Je pense à New York, où il a composé en partie Paris Ailleurs, mais je ne suis pas sûre. Une idée ?

Je me signe et perds le contrôle.

Pas tout à fait rien à voir : la revue Magic lance une série de concert dédiée aux artistes français intitulée Tombés pour la France. Le premier concert aura lieu au Point Ephémère à Paris 12 janvier 2012.

Constance Verluca – Les Trois Copains

Pour rester dans l’esprit vodka, je vous propose de découvrir ma nouvelle copine, Constance Verluca.
La chanson Les Trois Copains est extraite de Adieu Pony, le premier album de Constance Verluca, sorti en 2007.
C’est du n’importe quoi, c’est désespéré et rigolard, il y a de la flûte à bec… Bref, c’est parfait.

Plus d’infos sur Constance Verluca

Page Myspace de Constance Verluca

Le nouvel album de Philippe Katerine

Le nouvel album de Katerine est enfin sorti. Nous sommes 5 ans après Robots après tout, dernier album de chansons originales enregistré par Katerine. Pendant ces 5 années, autant sur scène que dans les reprises barrées de chansons françaises qu’il a réalisées avec Francis et ses peintres, Philippe Katerine a joué la surenchère dans l’absurde, l’expérimentation et le n’importe quoi. Et ce nouvel album, intitulé sobrement Philippe Katerine, en est l’aboutissement logique.

J’ai trouvé ce nouvel album musicalement très réussi. Il comporte de belles mélodies, avec des arrangements réussis et variés : chorale a cappella pour La Reine d’Angleterre, basse sexy et cris évocateurs à la Love On The Beat sur J’aime tes fesses, sons Windows sur Musique d’ordinateur, bips sur Té-lé-phone, musique militaire sur Liberté. Moins électro que Robots après tout, ce nouvel album est plutôt rock, avec quelques envolées chanson (Vieille Chaîne, Parivelib’), qui rappellent les anciens albums.

Pochette de l'album Philippe Katerine

Ce disque est familial. Sur la pochette, Katerine est entouré de ses parents pour une photo atroce, où il a l’air bien niais. Les invités sont aussi des proches de Katerine : les parents de Katerine chantent sur Il veut faire un film, on entend sa fille Eddie sur A toi – A toi et sa compagne Jeanne Balibar sur J’aime tes fesses.

Mais ce qui est marquant sur ce disque, ce sont les paroles loufoques. Robots après tout était un album d’énumérations. Philippe Katerine est un album de répétitions. Les paroles de la plupart des chanson sont ridiculement courtes, répétant un texte jusqu’à nous en dégouter.

Pour vous, en intégralité, les paroles de…
A toi – A toi : « A toi, à toi, à nous, à nous »
Liberté : « Liberté, mon cul, égalité, mon cul, fraternité, mon cul »
Juifs Arabes : « Juifs, Arabes, ensemble. Toi, moi, moi, toi. »
Bla bla bla: « Bla bla bla, bla bla bla, tu parles. Tu parles, tu meurs, tu parles plus. »
Bien mal : « J’me sens mal, j’me sens bien. J’me sens bien, j’me sens mal. Je me sens bien mal, bien mal. »

Les chansons sont courtes (seulement 2 dépassent les 3 minutes), mais ça fait un peu feignasse. Ce sont des chansons-concepts et quand le concept est épuisé, on passe à la suivante. Certaines chansons partent par contre dans des délires poétiques, en particulier Vieille Chaîne et Parivelib’, que j’aime beaucoup.

Malgré quelques chansons jetables, que je ne pourrai plus réécouter (l’horrible Philippe), je trouve que l’album tient le coup. Oui, c’est un album un peu expérimental. Oui, j’ai l’impression que Katerine a 3 ans et qu’il teste les limites des auditeurs. Oui, Katerine a un problème avec la recherche du ridicule. Oui, certaines chansons laissent penser qu‘il se moque du monde. Mais au final, j’adhère au concept et ça m’amuse.

Pour finir, la géniale banane, avec Katerine tout nu sur la plage… La banane devrait sauver l’album du suicide commercial.

Twin Twin en concert aux 3 Baudets

Le 3 septembre, la salle les 3 Baudets a laissé carte blanche au groupe Twin Twin.

Twin Twin

J’ai également eu la chance de voir Twin Twin en showcase à Rock en Seine, devant une cinquantaine de personnes à tout casser, et j’avais envie de renouveler l’expérience.
Twin Twin en concert à Rock en Seine
Twin Twin en concert à Rock en Seine

La salle des 3 Baudets est petite, mais elle était pleine à craquer et il devait bien y avoir 200 personnes. Les Twin Twin ont débarqué sur scène avec les tenues abracadabrantes qu’ils affectionnent, conçues par Andréa Crews. Ils ont joué le même set de 30 minutes qu’à Rock en Seine. Ils ont attaqué avec un ZXR « trop crasse, trop vénère », où François Djemel, le bassiste, agite un drapeau, pendant que Lorent Idir, au chant, encourage le public à sauter sur place. Ce n’était pas gagné, car la disposition de la salle obligeait une partie du public à rester assis, mais cela n’a pas empêché les gens de danser dans les coins et même sur leurs fauteuils, entraînés par le rythme des tubesques By My Side et Generation Go Fast.

Les Twin Twin ont une présence incroyable sur scène. Leur énergie et leur excentricité séduisent d’emblée. On s’amuse de leur look improbable, de leurs chorégraphies et on dodeline de la tête après quelques mesures. Puis on est conquis par les chansons aux textes forts, bien écrites et traitant de thèmes faciles à s’approprier : solitude, place dans la société, désamours, rage de s’en sortir. Le concert finit par un moment plus lent et franchement mélancolique, qui parle du temps qui passe, sur lequel Patrick Biyik, le beatboxer, fait une imitation impressionnante d’une scie musicale. Twin Twin ? Oh yeah !
Page Myspace de Twin Twin

Les invités

Les premiers invités sont les parisiens de Pollux from Rio, de jeunes gens qui font de la pop rock et qu’on imagine commencer à jouer de la musique après avoir écouté le premier album de Franz Ferdinand. Les Pollux from Rio sont un peu maladroits sur scène, mais généreux avec un public qui n’est pas venu pour eux.
Page Myspace de Pollux from Rio

La chanteuse Owlle vient présenter 2 chansons de son tout nouveau projet. La jeune femme est seule en scène avec son sampleur. Elle joue une pop electro douce et intimiste. La voix et les mélodies sont magnifiques. L’accompagnement n’est pas terrible, par contre – cela rend mieux sur les démos disponibles sur son Myspace.
Page Myspace de Owlle

Je n’ai pas pu rester, mais le reste de la soirée était alléchant : Vincha Backpaper (rap humoristique, chanson à texte et rock manouche) et Lexicon (hip hop et electro).
Site officiel de Vincha Backpaper
Page Myspace de Lexicon

Louise Attaque – Léa

Un petit peu de nostalgie avec cette chanson de 1997 issue de l’album éponyme de Louise Attaque.

Léa
Elle est parisienne, elle est pas présentable,
Elle est pas jolie, elle est pas moche non plus…
Elle est pas méchante, mais putain qu’est ce qu’elle est chiante…

Léa
Elle est pas toujours drôle, elle est pas libre…

Léa
Elle est pas stable, elle est pas partout
Elle dit qu’elle partira ou elle est même pas venue
Elle est partisane, elle est pas pas pas sortable
Et ça j’vous l’ai pas pas déjà dit
Qu’elle est parisienne, elle est parisienne

Plus d’infos sur Louise Attaque

Site officiel de Louise Attaque

Adrienne Pauly – La Fille au Prisunic

Adrienne Pauly - La fille au prisunic

La chanson La Fille au Prisunic est extraite du premier album d’Adrienne Pauly (2006). Ses paroles évoquent Le Poinçonneur des Lilas : description du travail ennuyeux et répétitif, rêveries d’évasion et envies de suicide. Le tout sous les néons.

Thèmes : la mort par l’ennui

Plus d’infos sur Adrienne Pauly

Page Myspace de Adrienne Pauly

Alain Chamfort – A la droite de Dior

Alors oui, j’aime la musique d’Alain Chamfort. Et pas la peine de me dire que ce n’est pas très rock’n’roll. J’ai été ravie d’apprendre que son nouvel album allait sortir dans les prochains jours. Et, surprise, il s’agit d’un album concept sur la vie du créateur de mode Yves Saint Laurent.

A la droite de Dior

Le premier extrait de l’album Une Vie Saint Laurent est cette chanson, A la droite de Dior, qui parle des débuts d’Yves Saint Laurent en tant qu’assistant modéliste de Christian Dior. Comme toujours chez Alain Chamfort, les paroles sont bien écrites. Chamfort ne les fait pas lui-même, mais il sait toujours s’entourer d’auteurs qui respectent son univers à la fois mélancolique et humoristique.

La naissance du projet

Dans cette longue interview donnée à VirginMega, Alain Chamfort parle de la naissance de ce projet. Il raconte que l’idée lui a été soumise par Pierre-Dominique Burgaud, qui a écrit les paroles de l’album.

Au départ, Chamfort n’était pas convaincu de l’intérêt de faire tout un album sur Saint Laurent, mais il a joué le jeu et a mis en musique les premiers textes fournis par Burgaud. Puis il a décidé de lire la biographie du styliste et a découvert une vie romanesque passionnante et il s’est dit qu’il y avait matière à toucher le grand public.

Où acheter Une Vie Saint Laurent ?

Alain Chamfort se retrouve une fois de plus sans maison de disques et pour distribuer ce disque, il faut trouver des moyens détournés. Le cd Une Vie Saint Laurent sera uniquement commercialisé sur vente-privee.com pour 5,50 euros à partir du 16 février.

Une édition spéciale de l’album sera également en vente en librairie avec un livre comprenant les partitions de l’album, une petite biographie et des photos inédites d’Yves Saint Laurent.

L’album sera également présenté lors de l’exposition sur Yves Saint Laurent qui aura lieu au Petit Palais du 11 mars au 29 août 2010. Quelques infos sur le site de l’expo actuellement en construction.

Introducing Philippe Katerine

Mon cœur balance (1996)

Dear friends, let me introduce Katerine. During the ’90s, Philippe Katerine did ironic easy listening, chamber pop and minimalist variete. And he had a minimalist success, though he was critically acclaimed. Nice and clean songs with a grand orchestre and ambiguous lyrics.

Entre le brouillard et le beau temps,
Entre le jour et la nuit,
Entre les larmes au vent
Ou le rire déconfit,
Mon cœur balance

Entre l’athlète et l’adolescent,
Entre le glaive et le vit
Entre le diable et l’ange aux formes rebondies

Mon cœur balance
Entre les deux mon cœur balance

Je vous emmerde (1999)

At the end of the ’90s, Katerine is pissed off and he pisses you off too! And the lyrics aren’t ambiguous anymore.

J’aurais pu être millionnaire.
Avec piscine et vue sur la mer.
Mais je suis dans la merde,
Et je vous emmerde !

Sentimentalement, démissionnaire.
Professionnellement, suicidaire.
Tu vois, moi je suis dans la merde,
Et je vous emmerde !

Mort à la poésie (2002)

Je fais de ma vie un chef d’oeuvre
que l’on visite pour 100 francs
tous les deux ou trois ans
j’écrase des insectes merveilleux
sur des visages adolescents
et absolument consentants
Je marcherai nu sur le Pont Neuf
le 7 avril de 2009
en criant « mort à la poésie »

Robots malgré tout

Robots malgré tout (Robots After All) is an answer to Daft Punk‘s Human After All. And after all, it’s rock, electroclash and a commercial success!

Louxor, j’adore (2005)

J’adore regarder danser les gens
j’y retourne souvent
au bar du Louxor
regarder danser les gens
J’adore
les institutrices, puéricultrices, administratrices, dessinatrices,
les boulangers, les camioneurs, les policiers, les agriculteurs,
les ménagères, les infirmières, les conseillères d’orientation,
les chirurgiens, les mécaniciens, les chômeurs

J’adore regarder danser les gens
et de temps en temps
je coupe le son
et je remets le son

100 % VIP (2005)

Toi, t’es trop V.I.P
Ca le fait grave
T’es vraiment V.I.P
Tu le sais
Enlève ces bottes Gucci
C’est trop frais
Week-end en Ferrari
Ces cadeaux V.I.P
100 % V.I.P
Ca le fait

Katerine is also a writer, an actor, a film director, a music producer.

Un artiste complet !