Elysian Fields en concert au Petit Bain à Paris

Compte-rendu du concert d’Elysian Fields au Petit Bain à Paris le vendredi 15 mars 2013.

Le duo new-yorkais a presque improvisé ce concert à Paris, programmé 3 semaines à l’avance à l’occasion d’un voyage organisé en Corse pour le tournage d’une émission pour la chaîne de télévision Mezzo Voce.

C’était ma première visite au Petit Bain, salle qui a ouvert en 2012 à côté de la piscine Joséphine Baker. Comme elle, c’est une barge posée sur la Seine. C’est une petite salle sympathique où l’espace devant la scène est en contre-bas, comme un bassin, ce qui permet aux personnes du fond de voir, même quand elles sont petites. Et ça, c’est youpi !

Jennifer Charles et Oren Bloedow étaient seuls sur scène, elle au chant et lui à la guitare électrique. La voix de Charles est extraordinaire, aussi sensuelle que sur les albums. J’étais tout de même contente d’entendre Bloedow chanter sur Queen of The Meadow, titre dont j’avais déjà vanté les mérites.

Malgré l’ambiance à l’arrache et les verres de whisky, le show était maîtrisé. La configuration minimaliste était favorable à une atmosphère plus jazzy que « rock noir » et laissait peu de place à la surprise, avec des arrangements très simples et peu de variété entre les titres. C’est regrettable, car le fort d’Elysian Fields est de savoir créer des ambiances fortes pour chacune de leurs chansons.

Elysian Fields a cependant su marquer une rupture en présentant son nouveau projet, qui sera concrétisé par un album en 2013. Jennifer Charles a été invitée à participer à une pièce de théâtre à New York et le duo en a composé la musique. Il s’agit d’une adaptation du Rêve dans le pavillon rouge, classique de la littérature chinoise écrit au XVIIIe siècle par Cao Xueqin. Bloedow a démontré que la guitare électrique se prêtait plutôt bien aux chinoiseries.

  1. Aucun commentaire pour l'instant

  1. Aucun trackback pour l'instant