Posts Tagged ‘ The Pack A.D.

5 chansons sur la fin du monde

Une petite sélection de chansons autour du thème de la fin du monde.

Fin du monde

Deap Vally – End of the World (2012)

Deap Vally est un duo californien façon The Pack A.D. : une guitariste et une batteuse qui jouent du rock blues. Et ça déchire, dans le style de The Dead Weather ou Band Of Skulls. End of the World est extrait de leur 2e EP qui porte le même nom.

School is Cool – The World Is Gonna End Tonight (2012)

Comme je vous le disais récemment, Entropology du groupe belge School is Cool est un excellent album qui contient une chanson adaptée à la circonstance, The World Is Gonna End Tonight.

Tom McRae – End Of The World News (2000)

Toutes les occasions sont bonnes pour parler de Tom McRae et de son humour tordu. Voici donc l’annonce de la fin du monde, sponsorisée par Dieu.

So dose me up, once is not enough
I can still see the ground
And from this high rise view, looking down on you
I’m not the one wasting my time

This is the end of the world news, sponsored by God

Soundgarden – Black Hole Sun (1994)

Le tube de Soundgarden annonce plutôt la fin du rêve américain que la fin du monde, mais les trous noirs feront l’affaire.

Black hole sun
Won’t you come
And wash away the rain
Black hole sun
Won’t you come
Won’t you come

R.E.M. – It’s The End Of The World (1987)

Un classique de R.E.M. parfaitement adapté…

It’s the end of the world as we know it and I feel fine.

Last Night

Et si vous n’avez jamais vu ce film réalisé pour fêter l’an 2000, je vous recommande Last Night (1998) un film bien horrible sur la fin du monde, où la catastrophe prend une dimension très personnelle.

Hugh Coltman – The End Of The World

En bonus : si la fin du monde n’a pas eu lieu, c’est parce qu’on l’a confiée à Pierre Richard.

Le Prince Miiaou, Jessy Bulbo et The Pack A.D. en concert

Le mardi 29 mars 2011, le festival Les Femmes s’en mêlent nous donnait rendez-vous au Divan du monde à Paris pour une soirée avec Le Prince Miiaou, Jessy Bulbo et The Pack A.D.

La soirée commence pour moi par un show case de Jessy Bulbo dans la boutique Gals rock, à 5 minutes du Divan du monde. Jessy Bulbo est à la guitare folk, accompagnée par un de ses musiciens à la guitare classique. Sans micro, on n’entend pas très bien sa voix, mais cela a suffit à donner une idée de la personnalité délurée de cette Mexicaine. Les guitares acoustiques et la langue espagnole donnent un côté folk aux chansons.

Avant chaque morceau, Jessy Bulbo explique les paroles en espagnol et une des organisatrices de LFSM fait la traduction en français. Les thèmes des chansons sont très sex, drugs and rock’n’roll : une chronique sur sa dépression et les cachets de Valium qu’elle prenait, un hommage à une autre chanteuse mexicaine et une chanson sobrement intitulée « sac de sperme ».

The Pack A.D.

The Pack A.D. en concert

La suite a lieu au Divan du monde avec, pour débuter, le duo de Vancouver The Pack A.D. dont j’avais publié la chanson Crazy récemment. The Pack A.D. reste un duo sur scène : Becky Black chante et joue de la guitare et Maya Miller joue de la batterie. Et c’est tout. Pas de samples, pas de claviers. The Pack A.D. n’est pas fan d’électro, comme le laisse deviner le titre de leur 2e album, We Kill Computers. Cela donne un rock minimaliste et énergique. La voix de Becky Black, grave et puissante, se prête parfaitement au style et donne l’identité au groupe.

Il manque encore aux 2 Canadiennes un peu plus de professionnalisme et quelques tubes pour casser la baraque. Cela viendra peut-être avec leur 3e album qu’elles comptent enregistrer cette année.

Jessy Bulbo

Jessy Bulbo en concert

Je retrouve ensuite Jessy Bulbo. Cette fois, les guitares acoustiques sont oubliées et Jessy Bulbo passe à l’électrique. En plus du guitariste de tout à l’heure, le groupe est composé d’un 2e guitariste et d’un batteur et la chanteuse joue de la basse.

Au bout de quelques chansons, Jessy Bulbo nous dévoile toute sa folie ainsi qu’une partie de son anatomie. Elle est gênée par sa robe-bustier, qui glisse quand elle danse, et elle enlève son soutien-gorge (ne cherchez pas la logique), nous montrant copieusement ses seins au passage (« c’est pas grave, on est entre nous »). Il faut dire que la pochette de son dernier album, Telememe, est une photo de sa poitrine.

Ça rigole beaucoup sur scène et dans la foule aussi : quelques Mexicains déchaînés confirment que Jessy Bulbo est une vraie star dans son pays. Elle se défonce sur scène, dansant avec sa basse et agitant son abondante chevelure, remontrant ses seins à l’occasion (« je sais que ça vous fait plaisir »), alors que ses musiciens, visiblement habitués à ses frasques, assurent stoïquement leur partie.

Le Prince Miiaou

Le Prince Miiaou en concert

Le Prince Miiaou, tête d’affiche de la soirée, est l’artiste que j’ai préférée des 2 concerts LFSM auxquels j’ai assisté cette année. Le Prince Miiaou, alias Maud-Elisa Mandeau, écrit et joue ses albums toute seule, mais elle est accompagnée sur scène d’un groupe : un guitariste, un bassiste, un batteur. Le Prince Miiaou joue elle-même de la guitare et d’autres instruments improbables. Ah ! L’impro jazzy à la flûte à bec en plastique sur Turn Me Off ! Rien que pour ça, je n’ai pas perdu ma soirée.

Probablement parce qu’elle est habituée à jouer seule, Le Prince Miiaou fait un grand usage des samples. Elle joue avec des boucles de sa propre voix, comme sur Hawaiian Tree, où elle s’enregistre murmurant « je te jetterai des cailloux » et « it’s such a mess out there » et ces samples deviennent des parties de la chanson. Maud-Elisa Mandeau mélange le français et l’anglais dans ses compositions, que l’on sent spontanées et venant des tripes. J’apprécie particulièrement J’ai deux yeux.

Le 3e album du Prince Miiaou, Fill The Blank Of Your Own Emptiness, est sorti cette semaine et elle en a joué de larges extraits. Je le trouve très réussi, à la fois mélodique et expérimental. De la bonne pop, en fait.

Sur scène, Maud-Elisa Mandeau et son groupe créent une ambiance intime, poétique et quand même rigolote. Pour le titre Football Team, Le Prince Miiaou enfile la même tenue que dans le clip : une cape rouge, un bonnet et des lunettes de ski. Après, elle a également à son répertoire d’autres chansons, comme No Compassion Available, qui me mettent franchement mal à l’aise.

Je vous recommande fortement Fill The Blank Of Your Own Emptiness, en écoute sur Deezer.

The Pack A.D. – Crazy

Le groupe de Vancouver The Pack A.D. a été comparé à The White Stripes car il s’agit d’un duo guitare et batterie au style rock et blues. La musique de Becky Black et de Maya Miller a aussi été rapprochée de celle The Black Keys ou de The Kills. Pas la peine d’en rajouter pour que j’aille y jeter une oreille.

Le clip de Crazy a fait le reste. Cette vidéo m’a plu pour son humour potache et son détournement des clichés, même si ce n’est pas toujours glamour.

La chanson Crazy est extraite du 3e album de The Pack A.D., We Kill Comupters, sorti en 2010. La suite pourrait arriver dès 2011 car The Pack A.D. ont annoncé, il y a quelques jours, sur leur site qu’elles allaient en studio pour préparer un nouvel album avec le producteur Jim Diamond.

The Pack A.D. en concert

The Pack A.D. participe au festival Les Femmes s’en mêlent 2011 ! Elles seront le 29 mars au Divan du Monde à Paris. Et moi aussi !

Plus d’infos sur The Pack A.D.

Page Myspace de The Pack A.D.
Site officiel de The Pack A.D.
Groupe repéré chez Les Chaussures de Myra Ellen et Toujours un coup d’avance.

Les Femmes s’en mêlent 2011 – La programmation

Ca y est, la programmation du festival Les Femmes s’en mêlent 2011 est annoncée. Le festival aura lieu du 19 mars au 3 avril 2010. Il y aura également une soirée le 20 janvier, histoire de patienter jusqu’au printemps.

Edit 27 mars 2011 : les concerts des artistes mexicaines sont annulés, à l’exception de ceux de Jessy Bulbo, suite à l’annulation de l’année du Mexique en France.
La participation du groupe japonais Trippple Nippples est également compromise suite au tremblement de terre au Japon, mais maintenue pour le moment.

Affiche du festival Les Femmes s'en mêlent 2011

En tant que Parisienne, je m’intéresserai surtout aux concerts organisés à Paris au Divan du monde, à l’Institut suédois, au Théâtre de la Cité internationale et à La Machine du Moulin rouge. Mais sachez que le festival passera par les villes suivantes : Ajaccio, Amiens, Aubenas, Arles, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Cluses, Grenoble, La Roche-sur-Yon, Le Havre, Lyon, Metz, Montpellier, Nantes, Perpignan, Reims, Rennes, Riorges, Saint-Lô, Saint-Etienne, Strasbourg, Tourcoing et Vendôme.

Jeudi 20 Janvier Le Divan Du Monde – Paris
Robots In Disguise (Royaume-Uni – electro clash). Voir le clip de Wake Up de Robots In Disguise.
Austra (Canada – electro). Voir le clip de Beat and the Pulse d’Austra
Ajout du 23/01/2011 : Lire mon compte-rendu du concert d’Austra et Robots In Disguise.

Mercredi 23 mars et jeudi 24 mars Institut suédois – Paris
Rebekka Karijord (Suède – pop). Voir le clip de Wear It Like A Crown de Rebekka Karijord.

Vendredi 25 mars Le Divan Du Monde – Paris
Lail Arad (Royaume-Uni – pop, folk)
Clara Luzia (Autriche – pop)
N’Relax (France – pop)

Samedi 26 mars Le Théâtre de la Cité Internationale – Paris
Mohna (Allemagne – pop intimiste)
Oy (Suisse – pop féerique)

Dimanche 27 mars Le Théâtre de la Cité Internationale – Paris
Serafina Steer (Royaume-Uni – pop)
Promise and the Monster (Suède – pop, folk)

Lundi 28 mars Le Divan Du Monde – Paris – Concert annulé !
Marina Gasolina (Royaume-Uni, Brésil – electro clash, baile funk, funk carioca), alias Marina Ribatski, chanteuse de Bonde Do Rolê. Voir le clip de Office Boy de Bonde Do Rolê.
Amandititita (Mexique – cumbia, pop latino). Voir le clip de Odio a Mi Jefe de Amandititita.
The Konki Duet (France – pop internationale), le groupe de Kumisolo. Voir le clip de Danse Music de Kumisolo.

Mardi 29 mars Le Divan Du Monde – Paris
Le Prince Miiaou (France – rock). Voir le clip de J’ai deux yeux du Prince Miiaou.
Jessy Bulbo (Mexique – rock hispanophone). Voir le clip de Maldito de Jessy Bulbo.
The Pack A.D. (Canada – rock sans electro). Voir le clip de Crazy de The Pack A.D.
Ajout du 03/04/2011 : Lire mon compte-rendu du concert du Prince Miiaou.

Mercredi 30 mars Le Divan Du Monde – Paris
Glasser (Etats-Unis – dreampop, electro). Voir le clip de Mirrorage de Glasser.
Anika (Royaume-Uni – new wave)
The Big Crunch Theory (France – electro). Voir le clip de Arrows de The Big Crunch Theory.

Jeudi 31 mars Le Divan Du Monde – Paris
Phoebe Killdeer & The Short Straws (France – rock). Voir une version acoustique de Looking For A Man de Phoebe Killdeer.
Our Broken Garden (Danemark – pop)
Tearist (Etats-Unis – electro)
Ajout du 09/04/2011 : Lire mon compte-rendu du concert de Phoebee Killdeer.

Vendredi 1er avril La Machine du Moulin Rouge – Paris
Le Corps Mince de Françoise (Finlande – electro clash qui ne veut pas faire la fête). Voir le clip de Cool and Bored de Le Corps Mince de Françoise.
Austra (Canada – electro)
Cocknbullkid (Royaume-Uni – pop, soul, electro). Voir le clip de One Eye Closed de Cocknbullkid.
Notic Nastic (Allemagne – electro)
Afrodita (Mexique – electro tropicale). Participation annulée.
Pau y Amigos (Mexique – electro). Participation annulée.
Sonido Lasser Drakar (Mexique – electro). Participation annulée.
Trippple Nippples (Japon – electro clash sexy)