Posts Tagged ‘ How To Destroy Angels

Nine Inch Nails – Came Back Haunted

Came Back Haunted

Trent Reznor a eu la bonne idée de reformer Nine Inch Nails.

Après le Waving Goodbye Tour de 2009, on pouvait craindre la fin de NIN. Trent Reznor s’est lancé dans quelques projets parallèles, comme des BO de films (Millenium) ou de jeux vidéos.

Il a monté le groupe How To Destroy Angels avec sa femme Mariqueen Maandig. Leur EP était plutôt réussi à mon goût et j’avais particulièrement aimé la chanson Keep It Together. Mais il manquait quelque chose à How To Destroy Angels pour être à la hauteur de NIN. Et ce n’était pas que la voix de Trent Reznor. Un peu de mordant ? Ou un peu de désespoir ?

Voilà donc qu’un nouvel album, intitulé Hesitation Marks est (ô combien) attendu le 2 septembre. Avec le nouveau titre Came Back Haunted, pas de surprises : on retrouve le son industriel de Nine Inch Nails, les mélodies de Trent Reznor qui sonnent comme une évidence, les paroles désabusées et cette énergie caractéristique.

Comme chez NIN, on ne fait pas les choses à moitié, c’est David Lynch qui a réalisé le clip de ce nouveau single. En regardant la vidéo, attention à la crise pour les épileptiques et au mal de tête pour les autres.

Nine Inch Nails: « Came Back Haunted » (2013) from Nine Inch Nails on Vimeo.

Mes albums préférés de 2012

En 2012, j’ai vraiment écouté beaucoup d’albums, c’est pourquoi je me sens un peu plus légitime que d’habitude pour dévoiler un « best of » de l’année. Voici ma sélection, qui reste cependant très subjective.

Mes albums préférés de 2012

Ternion de We Have Band
Ternion de We Have Band
Le 2e album de We Have Band est sorti en janvier et son électro pop sombre et sophistiquée m’a accompagnée toute l’année. Tired Of Running est en quelque sorte la chanson qui symbolise mon année 2012, mais Ternion comprend également les excellents titres Where Are You People et Watertight.
Lescop
Lescop de Lescop
Ce n’est pas tous les jours que j’accroche sur un artiste chantant en français, mais Mathieu Lescop transcende les genres entre pop, électro et chanson pour livrer des titres aux textes convaincants et aux mélodies qui revisitent la new wave : La Forêt, La Nuit américaine, Tokyo la nuit. Toutes ces histoires se passent quand la lumière décline.
Le concert de Lescop en novembre au Casino de Paris était plaisant, mais il peut encore gagner en confiance et en technicité.
The Haunted Man de Bat For Lashes
The Haunted Man de Bat For Lashes
Natasha Khan a sorti cet automne un digne successeur à Fur And Gold et Two Suns et le concert au Trianon a révélé la puissance de ce nouvel album, à la fois poignant et dansant. Le premier single, Laura, est extrêmement émouvant, mais The Haunted Man est aussi pourvu de chansons au potentiel sautillant comme All Your Gold.
2:54
2:54 de 2:54
Coup de coeur pour 2:54, le premier album de Hannah et Colette Thurlow. Ces soeurs renouvellent le son shoegaze nineties, pour un résultat sensuel et prenant, entre Warpaint et My Bloody Valentine. Les singles sont tous très réussis : Scarlet, Creeping et You’re Early.
Is Your Love Big Enough de Lianne La Havas
Is Your Love Big Enough de Lianne La Havas
Is Your Love Big Enough, le morceau qui donne le titre à l’album, a été ma chanson de l’été : la soul folk énergique de Lianne La Havas se prête bien aux chaleurs estivales. Cependant l’album dévoile une partie plus sombre et moins légère comme sur Forget ou Lost & Found, toujours avec des mélodies pop délicates et maîtrisées.

Mes concerts préférés de 2012

Garbage à l’Olympia : ça change des groupes semi-amateurs que j’ai l’habitude de voir. Que des tubes, joués à la perfection, avec l’énergie qui va bien.

Regina Spektor au Trianon : enfin ! Après bien des rendez-vous manqués, j’ai pu voir Regina Spektor en vrai et l’émotion était là.

Bat For Lashes au Trianon : quand on rajoute le professionnalisme à l’émotion, cela donne ça. Natasha, you’re more than a super star.

La playlist de 2012

Vous reprendrez bien une petite playlist ? 5 albums, c’est un peu court pour résumer l’année, alors voici une playlist de (plus ou moins) 80 titres pour se rappeler toutes les belles choses que l’on a écoutées cette année.

Avec Foe, Christine and The Queens, The Vaccines, Dominique A, Ellie Goulding, Electric Guest, Niki & The Dove, Boy, Grimes, DIIV, Alex Hepburn, Amanda Palmer, Hot Chip, Mr Little Jeans, Owlle, Bad Books, School Is Cool, Electric Guest, How To Destroy Angels et tant d’autres.

La playlist de décembre 2012

La playlist de décembre 2012

Il n’y a plus beaucoup de nouveautés au mois de décembre. On écoute quelques EP prometteurs en rêvant de 2013 ou l’on se rattrape en regardant les best of de la presse.

En boucle en décembre

L’EP de How To Destroy Angels (Etats-Unis – industrielle minimaliste) : quand Trent Reznor parle, j’écoute. Même si c’est à travers la douce voix de Mariqueen Maandig, cela reste violent.

Enfin un EP pour Owlle (France – électro pop) ! Pas grand-chose à se mettre sous la dent, mais la qualité compense.

Un EP aussi pour O.K. Press (France – électro pop) avec l’excellent We Killed The Disco. Suffisamment rare pour être noté, je préfère le remix (par 2080) à la chanson originale.

Et complètement en vrac

Parce que je viens de faire en parallèle une playlist best of 2012 et que, là, j’ai la flemme…

Deap Vally (Etats-Unis – rock blues) donc j’évoquais il y a peu le rock apocalytique.

Bad Books (Etats-Unis – folk shoegaze) : une réussite mélodique.

Trust (Canada – électro pop) : à ne pas confondre avec le groupe de hard rock français.

Race Horses (Royaume-Uni – pop indé) : la 1re partie de Bat For Lashes lors du concert parisien de novembre dernier.

We Are Knights (France – électro pop) : encore une découverte de l’album Kistuné Parisien.

Jef Barbara (France – chanson androgyne) : un protégé de Bertrand Burgalat donc j’aurais dû vous parler plus tôt.

Theodore, Paul & Gabriel (France – folk) : jeune groupe parisien et féminin soutenu par Les Inrocks.

Motion City Soundtrack (Etats-Unis – college rock) : du bon college rock, c’est possible. J’imagine bien leurs chansons dans la B.O. d’un film, justement.

Jason Lytle (Etats-Unis – pop indé) : l’ancien de Grandaddy livre son 2e album en solo.

Menomena (Etats-Unis – pop indé) : une pop puissante et hypnotisante.

Paul Banks (Royaume-Uni – rock indé et folk) : un autre qui se la joue en solo, le chanteur d’Interpol. Superbe voix, superbes arrangements.

The Staves (Royaume-Uni – folk)

Pauline Croze (France – chanson) : 3e album, et toujours cette émotion et cette voix si personnelle.

Kitten (Etats-Unis – électro pop) : je m’étais dit que je vous reparlais de Chloe Chaidez et je ne l’ai pas fait. Honte à moi, car sa musique vaut bien quelques chatons mignons.

Macklemore (Irlande – rap) : du rap qui me plait, fucking awesome !

Jorane (Canada – chanson) : nouvel album avec quelques reprises surprenantes.

Pink (Etats-Unis – pop mainstream) : si toi aussi, tu as eu une journée de merde, essaie Pink, ça fait du bien. D’ailleurs, pour la peine, je te mets du Alicia Keys et du Madonna.

La playlist

Comme d’habitude, des extraits ci-dessous et la playlist dans son intégralité pour les abonnés Qobuz dans le player et dans le desktop

A écouter aussi

Playlist de novembre 2012 Playlist d'octobre 2012

How To Destroy Angels – Keep It Together

An Omen EP - How To Destroy Angels

Des nouvelles de Trent Reznor et de son projet How To Angels avec le single, Keep It Together, extrait du tout nouvel EP An Omen.

Dans la vidéo de Keep It Together, un morceau minimaliste et sensuel, on voit le groupe (Reznor, sa chérie Mariqueen Maandig et leurs acolytes Atticus Ross et Rob Sheridan) en studio et c’est intéressant d’observer avec quels instruments et quelles machines How To Angels travaille.

Vers le milieu de la chanson, je me suis dit que, bien que la voix de Maandig soit magnifique, j’aurais bien aimé entendre également Trent Reznor et j’ai été exhaussée ! Le mélange des deux voix marche vraiment bien.

How To Destroy Angels – The Space in Between

Excellente nouvelle : Trent Reznor revient avec un nouveau projet. Il a formé le groupe How To Destroy Angels avec sa femme, Mariqueen Maandig (ex-West Indian Girl), et le musicien anglais Atticus Ross, qui a déjà travaillé avec Nine Inch Nails. Un premier EP devrait sortir cet été et un premier single, A Drowning, est déjà disponible.

Et ces derniers jours, How To Destroy Angels a sorti la vidéo de The Space in Between. Cette chanson est très proche du style de Nine Inch Nails, même si la voix de Mariqueen Maandig apporte quelque chose de plus doux et planant. Les mélodies et l’univers électronique de Trent Reznor sont facilement identifiables. Le clip est beau et sombre et un peu flippant.

The Space in Between

A Drowning

Plus d’infos sur How To Destroy Angels

Page Myspace de How To Destroy Angels
Site officiel de How To Destroy Angels
Page Myspace de West Indian Girl