Posts Tagged ‘ Claire Diterzi

Le SAV du blog – décembre 2013

Que s’est-il passé en décembre ?

Je suis allée vois Agnes Obel en concert au Trianon. C’était très bien, mais pas aussi intense que son concert de Bordeaux.

C’était également le moment de révéler mes albums préférés de 2013.

Les dernières questions de 2013

titre phare de london grammar - Il s’agit de Wasting My Young Years, qui est également le titre du premier EP de London Grammar.

enumeration chanson ironique c’etait mieux avant - Il s’agit de la chanson C’était mieux avant de Clarika, extraite de son dernier album La Tournure des choses.

diterzi chanson roi des forets parle de quoi - La chanson Le Roi des forêts de Claire Diterzi parle d’une relation (amoureuse ?) dysfonctionnelle où la narratrice a morflé. On peut y voir des allusions aux difficiles conditions de création de l’album Le Salon des refusées et aux vives critiques de Diterzi a subies.

Que s’est-il passé en 2013 ?

Le rythme sur le blog n’a pas été très régulier, mais les articles et les concerts ont été nombreux.

Quelques découvertes musicales : Robi, John Grant, London Grammar

Des confirmations : Christine & The Queens, Janelle Monaé, Oh Land.

Des retours : Nine Inch Nails, Etienne Daho, Agnes Obel, Arcade Fire.

Les articles les plus lus de 2013

Cette année, vous vous avez aimé :

Les articles les moins lus de 2013

Vous avez complètement zappé :

Les sites qui ont généré le plus de visites

Vous utilisez toujours les réseaux sociaux pour débarquer sur le blog, en particulier StumbleUpon et Hellocoton.
Amis blogueurs, vos liens participent grandement à l’animation de Clumsybaby. Soyez-en remerciés !

La playlist de février 2013

Playlist février 2013

En boucle ce mois-ci

Le nouvel album de Tegan and Sara (Canada – indie pop) est sorti. Je vous avais déjà parlé du premier single Closer. Le reste est à l’avenant, très pop, un peu électro, beaucoup plus mainstream que d’habitude, mais ça fait son petit effet.
Closer

Claire Diterzi (France – chanson baroque) : Le salon des refusées convainc par son univers bien personnel.

Esben and The Witch (Royaume-Uni – shoegaze) : de belles chansons envoutantes.

Clarika (France – chanson) n’a pas perdu son talent pour compter le monde réel.

Courtney Barnett (Australie – rock folk) : coup de coeur pour l’EP I’ve Got a Friend Called Emily Ferris aux mélodies surprenantes.

Des groupes que j’aimais beaucoup et donc je n’avais plus de nouvelles

… et c’était peut-être mieux comme ça.

The Knife (Suède – électro expérimentale) : Karin Dreijer Andersson s’était embarquée dans un paquet de projets, dont l’opéra Tomorrow, In a Year et le projet solo Fever Ray, et l’on n’avait plus trop de nouvelles de The Knife. 2013 est l’année du retour avec un nouvel album, une tournée dont les places sont parties comme des petits pains et ce nouveau single, Full Of Fire, qui confirme l’orientation expérimentale du duo. Adieu les magnifiques mélodies à la Heartbeats.

New Order (Royaume-Uni – new wave) revient avec une compilation de morceaux inédits. Pas désagréables, mais pas une machine à tubes non plus.

I Am Kloot (Royaume-Uni – indie pop) : on n’entendais plus beaucoup parler de I Am Kloot, malgré des albums réguliers. Le mystère disparaît en écoutant leur 6e album : c’est simplement que leur musique n’est plus très intéressante.

En vrac

Pop et rock : The History of Apple Pie (Royaume-Uni – shoegaze et pop), Indians (Danemark – indie pop), Erotic Market (France – rock indé), Donora (Etats-Unis – pop).

Luis Francesco Arena (France – pop folk jazz).

Electro et pop : Scratch Massive (France – électro) Savoir Adore (Etats-Unis – électro pop), Elliphant (Suède – électro pop).

Kate Havnevik (Norvège – trip hop) : trip hop classique, avec les violons et tout.

Des sons intimes, planants : Andreya Triana (Royaume-Uni – pop) et Macha Gharibian (France – jazz orientalisant).

Guineafowl (Australie – rock indé) : entre Third Eye Blind et Pacovolume.

La playlist

Comme d’habitude, des extraits ci-dessous et la playlist dans son intégralité pour les abonnés Qobuz dans le player et dans le desktop

A écouter aussi

Playlist de janvier 2013 Playlist de décembre 2012

Claire Diterzi – Le roi des forêts

Pochette de l'album Le Salon des refusées

Difficile de parler du nouvel album de Claire Diterzi sans évoquer les conditions de sa création. Le Salon des refusées est le fruit de l’année que la chanteuse a passé en résidence à la Villa Médicis en 2012. Ce prestigieux palais romain accueille des artistes français pour qu’ils créent en dehors de toute contrainte matérielle. Claire Diterzi a été la première artiste « de variété » à séjourner dans cette institution, ce qui a créé un mini scandale dans le petit monde de l’art contemporain. D’aucuns trouvaient que c’était mal défendre la création actuelle que de soutenir des artistes populaires, comme si Claire Diterzi vendaient des albums par paquets de 10 000 et composait de la soupasse pré-marketée.

Naturellement, avec Le Salon des refusées, la chanteuse règle ses comptes avec ceux qui l’ont critiquée sans connaître son travail. Avec un nom comme cela, on pouvait s’attendre à ce que cet album ne soit pas académique. Claire Diterzi se permet encore plus d’audaces, avec des mélodies complexes et des paroles travaillées mais pas hermétiques pour autant.

Le Salon des refusées est un album tout en acoustique, un peu hors du temps avec ses sonorités baroques, mêlant viole de gambe et guitare. Un album très cohérent, bien qu’il ne soit pas à thème, comme l’étaient les deux précédents, Tableau de chasse et Rosa la rouge.

Le roi des forêts est le premier single de l’album. Un clip est en préparation, mais en attendant, voici une version en cession acoustique.

Plus d’infos sur Claire Diterzi

Page Facebook de Claire Diterzi