Claire Diterzi – Le roi des forêts

Pochette de l'album Le Salon des refusées

Difficile de parler du nouvel album de Claire Diterzi sans évoquer les conditions de sa création. Le Salon des refusées est le fruit de l’année que la chanteuse a passé en résidence à la Villa Médicis en 2012. Ce prestigieux palais romain accueille des artistes français pour qu’ils créent en dehors de toute contrainte matérielle. Claire Diterzi a été la première artiste « de variété » à séjourner dans cette institution, ce qui a créé un mini scandale dans le petit monde de l’art contemporain. D’aucuns trouvaient que c’était mal défendre la création actuelle que de soutenir des artistes populaires, comme si Claire Diterzi vendaient des albums par paquets de 10 000 et composait de la soupasse pré-marketée.

Naturellement, avec Le Salon des refusées, la chanteuse règle ses comptes avec ceux qui l’ont critiquée sans connaître son travail. Avec un nom comme cela, on pouvait s’attendre à ce que cet album ne soit pas académique. Claire Diterzi se permet encore plus d’audaces, avec des mélodies complexes et des paroles travaillées mais pas hermétiques pour autant.

Le Salon des refusées est un album tout en acoustique, un peu hors du temps avec ses sonorités baroques, mêlant viole de gambe et guitare. Un album très cohérent, bien qu’il ne soit pas à thème, comme l’étaient les deux précédents, Tableau de chasse et Rosa la rouge.

Le roi des forêts est le premier single de l’album. Un clip est en préparation, mais en attendant, voici une version en cession acoustique.

Plus d’infos sur Claire Diterzi

Page Facebook de Claire Diterzi

  1. Aucun commentaire pour l'instant

  1. 24 février 2016