Posts Tagged ‘ AlunaGeorge

Laura Mvula et AlunaGeorge en concert

Festvail Les Inrocks 2013

Très belle affiche au festival des Inrocks le dimanche 10 novembre 2013 à La Cigale avec une belle place pour la pop à tendance r’n’b : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens et MØ.

D’une manière générale, l’énergie ne manquait pas sur scène. était en mode gamine énervée, sautant dans tous les sens, agitant furieusement sa longue natte, voire se roulant par terre.

La prestation de Christine & The Queens était plutôt sans surprise pour ceux qui ont vu ses derniers shows. Le bassiste a été remplacé par une batteuse, mais tout le reste de la musique est assuré par une bande son. Christine & The Queens a de nouveau fait appel à des danseurs pour dynamiser l’ensemble et habiller cette scène un peu vide. Nous avons eu le droit à un nouveau titre en français dont le nom reste inconnu pour le moment. Le morceau qui marchait le mieux est Nuit 17 à 52 et c’était également le plus attendu.

Mais, aucun doute là-dessus, c’est pour AlunaGeorge que le public était là. Il s’est embrasé lorsque Aluna Francis et George Reid sont arrivés sur scène accompagnés d’un batteur et d’un bassiste. La foule s’est vite mise à danser. Impossible de résister au groove stylé qui se dégage des tubes du bien nommé Body Music, premier album du duo britannique. Aluna, à la silhouette de liane, a mené le show. La chanson la plus irrésistible pour les pieds était You Know You Like It, mais c’est Your Drums, Your Love qui a été choisie pour clore le set.

La salle s’est malheureusement un peu vidée avant l’arrivée de Laura Mvula. Il faut dire que la néo-soul de la chanteuse de Birmingham est un peu calme pour un public chauffé à blanc. Laura Mvula propose une soul jazz classieuse, accompagnée d’une contre-basse, d’un violoncelle, d’un violon, d’une harpe et d’une batterie. Elle joue elle-même du clavier sur certains morceaux. J’ai particulièrement apprécié le morceau Let Me Fall qui n’est pas sur l’album Sing To The Moon. Le set est passé très vite et était probablement le plus court de la soirée.

La playlist d’août 2013

Playlist d'août 2013

En boucle ce mois-ci

White Lies (Royaume-Uni – gloom rock) : un nouvel album et un single réjouissant, There Goes Our Love Again.
Oh Land (Danemark – électro pop) : retour de la chanteuse Nanna Øland Fabricius avec un single bien ciselé.
AlunaGeorge (Royaume-Uni – r’n’b et électro) : ce duo au son très 2010s’, entre mainstream et expérimental, a toutes les qualités pour faire un carton.

En vrac

Decibelles (France – pop post-punk) : un trio féminin jeune mais qui a déjà suffisamment baroudé pour passer à la pop.
Braids (Canada – pop psyché et électro)
Solomon Grey (Royaume-Uni/Australie – électro mélancolique)
Pet Shop Boys (Royaume-Uni – électro pop) toujours au rendez-vous avec un album sans surprise, mais agréable. Et la mauvaise fois en amour est une source de comique inépuisable.
Jef Barbara (France – chanson androgyne) : la suite des aventures du protégé de Burgalat, in English cette fois-ci.
June & Lula (France – folk) duo féminin et folk.
Keziah Jones (Nigéria – soul funk) : un retour qui fera plaisir à quelques un(e)s, je le sais !
Brigitte Fontaine (France – chanson folle) : des textes toujours plus cruels et crus avec des arrangements rock.
The Electric Soft Parade (Royaume-Uni – indie pop) : un air de famille avec Fountains of Wayne bien plaisant.
Radio Radio (Canada – hip hop laid back) : du rap en chiac, langue vernaculaire franglaise, ça fait bizarre, mais c’est cool.
Angus Stone (Australie – folk) : un peu de douceur.
Satellite Jockey (France – shoegaze) : un petit air de My Bloody Valentine, mais non, ce sont des Brestois.

La playlist

Voici la playlist : des extraits ou l’intégralité pour les abonnés Qobuz dans le player et dans le desktop

A écouter aussi

Playlist de juillet 2013Playlist de juin 2013

AlunaGeorge – Your Love, Your Drums

Le nouveau single de AlunaGeorge nous entraine dans un musée qui mélange art contemporain et spectacle vivant.

You can’t say that I’m going nowhere
Cause you don’t know where I’m coming from
And you can’t say that I’m going nowhere
When I have been trying to reach you for so long

Plus d’infos sur AlunaGeorge

Site officiel de AlunaGeorge