Archive for the ‘ Pop indé ’ Category

Catey Shaw – Brooklyn Girl

Catey Shaw a sorti l’EP Brooklyn cet été. La chanson Brooklyn Girl, qui en est extraite, a connu un bad buzz, car les habitants du quartier new-yorkais ne se reconnaissent pas du tout dans ce clip où tout a l’air si faussement cool. Loin de la polémique, contentons-nous d’apprécier cette mélodie entrainante.

Grand Blanc – Degré Zéro

Grand Blanc

L’EP Grand Blanc du groupe du même nom est l’agréable claque de la rentrée, avec le mélange surprenant mais réussi de sonorités new wave et électro avec des textes français ciselés et expressifs.

On y entend deux voix très contrastées : celle douce et hésitante d’une jeune femme et celle éraillée et pleine de défi d’un homme qui aurait vieilli trop vite.

Les quatre titres de l’EP nous embarquent dans un univers à la fois punk et littéraire où le mal de vivre et les désarrois amoureux sont décris avec le vocabulaire du sport sur des boucles de claviers entêtantes.

La vidéo de Degré Zéro ajoute une touche de loose adolescente où l’on s’encannaille pour tuer le temps

Moodoïd – La Lune

Le Monde de Moo

Coup de coeur pour Le Monde de Möö, le premier album des Français de Moodoïd. Un OVNI s’est posé sur Terre cette semaine, entraînant la chanson française dans une galaxie psychédélique inattendue. Le groupe est mené par Pablo Padovani, ancien guitariste du groupe Melody’s Echo Chamber, qui s’est entouré de 3 musiciennes. Le single La Lune se démarque, mais le reste de l’album est une réussite, continuant d’explorer une pop psychédélique, en abordant aussi des sons 1980s ou orientalisants, en jouant sur les rythmes et les harmonies vocales.

Anna Calvi et David Byrne – Strange Weather

Strange Weather par Anna Calvi

Anna Calvi crée la surprise en sortant l’EP Strange Weather, moins d’un an après One Breath, son deuxième album. Il comprend cinq reprises éclectiques (de David Bowie à FKA Twigs). Le morceau Strange Weather est une chanson extrêmement mélancolique de Keren Ann extraite de l’album 101, qui parle d’avancer après la fin d’une relation amoureuse. La version qu’en livre Anna Calvi en duo avec David Byrne (ex-Talking Heads) reste très proche de l’originale aussi bien dans son arrangement que dans son interprétation et pourrait facilement vous arracher quelques larmes.
La vidéo qui accompagne Strange Weather montre une jeune femme qui erre dans New York (très belles images nocturnes), visiblement soumise au désespoir.

Rae Morris et Fryars – Cold

Cold est un morceau plein de promesses. Ce duo entre Rae Morris et Fryars, deux artistes britanniques s’apprêtant chacun à sortir son premier album, donne des frissons. La voix de Rae Morris est impressionnante, puissante et expressive. Celle de Fryars, plus discrète et masquée sous les effets, forme un écho qui colle au thème de la chanson, qui évoque un amour déclinant et glacial. Rae Morris rappelle London Grammar, car elle a en commun avec la chanteuse Hannah Reid une voix délicate qui peut faire preuve de puissance. On la verrait bien rencontrer le même succès que London Grammar l’année dernière.

Yael Meyer – Warrior Heart

La chanson Warrior Heart est extraite de l’album du même nom que l’Etats-Unienne Yael Meyer sortira en septembre.

Lana Del Rey – Shades Of Cool

La voix éthérée de Lana Del Rey nous promène en Californie.

The Ting Tings – Wrong Club

Après leur premier album We Started Nothing, un rouleau compresseur remplies de pépites pop bien structurées, The Ting Tings avait déçu avec son deuxième essai, Sounds from Nowheresville, un disque plus libre, mais bien moins convainquant.

Le duo britannique a présenté son nouveau single Wrong CLub, au son franchement disco, qui laisse présager un retour à l’efficacité. Est-ce que les tubes seront là ? L’arrangement à la sauce Get Lucky sent l’opportunisme et les paroles évoquant de « listening to this shit » sont de mauvais aloi.