Archive for the ‘ Pop indé ’ Category

The Ting Tings – Wrong Club

Après leur premier album We Started Nothing, un rouleau compresseur remplies de pépites pop bien structurées, The Ting Tings avait déçu avec son deuxième essai, Sounds from Nowheresville, un disque plus libre, mais bien moins convainquant.

Le duo britannique a présenté son nouveau single Wrong CLub, au son franchement disco, qui laisse présager un retour à l’efficacité. Est-ce que les tubes seront là ? L’arrangement à la sauce Get Lucky sent l’opportunisme et les paroles évoquant de « listening to this shit » sont de mauvais aloi.

Christine and The Queens en concert à France Inter

Christine and The Queens à France Inter

France Inter a organisé un concert spécial pour faire découvrir le premier album de Christine and The Queens à ses auditeurs. La radio a invité l’artiste à interpréter l’intégralité du disque Chaleur Humaine, qui va paraître lundi 2 juin, en direct sur ses ondes et devant quelques privilégiés, donc j’étais.
C’était aussi l’occasion d’étrenner la nouvelle installation sonore du studio Charles Trenet de la Maison de la radio, qui permet un meilleur rendu en volume et d’immerger le public dans le son.

Les titres joués :
iT
Saint Claude
Christine
Science Fiction
Paradis Perdus
Half Ladies
Chaleur Humaine
Narcissus Is Back
Ugly-Pretty
Nuit 17 à 52
Here

Parmi eux, des mélodies familières : Saint Claude, le dernier single, racontant un transport amoureux. Nuit 17 à 52, ballade phare de l’EP sortie en 2013. Narcissus Is Back, morceau défendu de longue date par Les Inrocks. iT, sorte de profession de foi (« I’m a man now »). Surprise de reconnaître en Christine une nouvelle version en français de Cripple. Et enfin, on allait presque l’oublier alors qu’elle donne son nom à l’album, Chaleur Humaine, une chanson laissée de côté dans les récents concerts, pour mieux prendre la place qu’elle mérite sur le disque.

Finalement, peu de découvertes sur l’album pour ceux qui connaissent déjà bien Christine and The Queens. J’ai hâte de réécouter les nouveaux titres pour m’en faire une idée plus précise.

Héloïse Lhetissier était entourée de deux musiciens – l’un aux samples et aux machines et l’autre à la basse – et de deux danseurs. Parlons des chorégraphies, qui semblent chagriner certains. Oui, c’est r’n’b, inspiré de Michael Jackson ; oui, c’est surprenant sur des chansons intimistes ; oui, c’est travaillé et étudié ; non, ce n’est pas « pas sincère ». On voit bien que Christine est une bosseuse et ce concert en particulier se prêtait à une interprétation maîtrisée et, là-dessus, l’artiste a progressé, ne délaissant plus la technicité vocale quand elle partage son énergie avec le public.

Le lieu a donné des ailes à Christine and The Queens et l’audience était conquise. Le concert fut magique. On souhaite longue route à Chaleur Humaine.

The Do – Keep Your Lips Sealed

Keep Your Lips Sealed

On n’avait plus de nouvelles de The Do depuis 2011 et leur deuxième album Both Ways Open Jaws. On est donc heureux d’apprendre qu’un nouvel album sortira en juin et qu’un nouveau single est déjà disponible. Keep Your Lips Sealed ne dénote pas par rapport aux chansons précédentes de The Do. La mélodie répétitive, quasi militaire, devrait rapidement vous rentrer dans la tête.

The Zolas – Knot In My Heart

The Zolas

The Zolas est un duo de Vancouver formé de Zach Gray (chant, guitare) et Tom Dobrzanski (piano, chant). Je les ai découvert sur Scène 1425 où ils étaient interviewés à l’occasion de leur tournée. Ils défendent leur deuxième album Ancient Mars et évoquent son thème principal : la nostalgie de la jeunesse et de l’insouciance.

The Pierces – Believe In Me

The Pierces

Les soeurs Pierce reviennent avec l’album Creation. Le duo new-yorkais continue sa route avec une pop sophistiquée mais légère, comme sur le single Believe In Me.

Lykke Li – No Rest For The Wicked

Lykke Li

La Suédoise Lykke Li donne suite à l’album Wounded Rhymes, dont le single I Follow Rivers l’a fait connaître du grand public. Son troisième album sortira début mai sous le titre I Never Learn. On devrait y retrouver un mélange de pop entraînante aux rythmes tribaux et des ballades mélancoliques mettant en avant sa délicieuse et délicate voix.

Le single No Rest For The Wicked est de la deuxième catégorie.

Dillon – A Matter Of Time

Dillon

On se souvient de Dominique Dillon, brésilienne vivant à Berlin, dont on avait aimé l’album This Silence Kills, sorti en novembre 2011

Dillon sort son 2e album de pop éthérée, The Unknown.
Elle sera en concert en France en avril : le 10 à Metz, le 11 à Mulhouse, le 12 à Lyon, le 13 à Grenoble, le 15 Paris et le 16 à Dijon.

Little Daylight – Overdose

Little Daylight

Un peu de fraicheur pop avec Little Daylight, un trio de New York.

Plus d’infos sur Little Daylight

Site officiel de Little Daylight
Découvert sur Electro Queer