Street art au Fort d’Aubervilliers

L’exposition In Situ Art Festival a mis le street art à l’honneur de mai à juillet dernier aux portes de Paris. L’association Art en Ville a transformé le Fort d’Aubervilliers en lieu d’expression pour des artistes urbains avant des travaux de réaménagement.

Conçu par Thiers en 1843 pour défendre Paris, le Fort d’Aubervilliers a déjà eu plusieurs vies : site militaire, lieu d’expérimentation sur la radioactivité par Frédéric et Irène Joliot-Curie dans les années 1930, usine, squat pour les concerts punks et hip hop de Fêtes et forts en 1984, casse de voitures.

De nombreux projets ont été évoqués pour réaménager le fort. Ce sera finalement un écoquartier accueillant logements, bureaux et espaces verts. Il y a également un projet de gare par laquelle pourrait passer la future ligne 15 du métro (pas avant les années 2020).

Pour l’expo, deux hectares étaient disponibles pour les artistes, avec des support variés, permettant de jouer sur les différentes techniques (graph, pochoirs, collages) et sur les différentes dimensions (voitures, façades, alcôves).

Aubervilliers - alcôves
La forme des bâtiments (ici des alcôves) permet d’utiliser la 3e dimension.

Aubervilliers - marelle
Dessins au sol, entre marelle et jeu de l’oie.

Aubervilliers - camion True Dective
Branchages et camion rouillé pour une ambiance façon Carcosa (True Detective).

Aubervilliers - un oeuf de pierre
Un oeuf de pierre sur son lit de branchages, décoré avec des moulages de bouches d’égout.

Aubervilliers - voitures insectes
Voiture recouverte d’abeilles.

Aubervilliers - jungle

Aubervilliers - façade

  1. Aucun commentaire pour l'instant

  1. Aucun trackback pour l'instant