Posts Tagged ‘ Tender Forever

Le SAV du blog – août 2012

Que s’est-il passé sur le blog en août ?

Les articles du mois d’août les plus lus ont été ma participation à la radio des blogueurs avec la chanson Is Your Love Big Enough? de Lianne La Havas et la playlist d’août.

Restons en contact

Si vous aimez ce blog, d’abord, sachez qu’il vous aime aussi.

Et si vous voulez rester en contact, il y a Twitter et le flux RSS. Sinon, il y a aussi le bon vieux ctrl D.

Vos questions

Par quels mots-clés farfelus êtes-vous arrivés ici ?

chanteuse scoutScout Niblett est une chanteuse et compositrice britannique.

magazine batteuse féminin musik – Il existe une revue consacrée aux batteuses, il s’agit de Tom Tom Magazine. Vous pourrez la trouver chez Gals Rock.

blog superficiel – Comment dois-je le prendre ?

parole dirty people hel peplePeople Help the People est une chanson de Cherry Ghost qui a été récemment reprise par Birdy.

groupe electro australien voix aigue – Les seuls que j’ai en stock qui répondent à cette description, ce sont Garçon Garçon.

groupe français, electro, avec une chanteuse qui chante, et c’est la fille d’un mec connu – Vous auriez dit du rock, j’aurais pensé à Izia, la fille de Jacques HigelinSuperbus ? pas franchement électro et c’est surtout la fille d’une femme connue. Non, je ne trouve pas. Désolée.

chanteuse en mini short en jean en concert rock – Si vous êtes allés à Rock en Seine, vous avez dû en voir, car le mini short en jean + collants noirs est la tenue officielle des festivalières.

la chanson de le drapeau de new york – New York a-t-elle fait sécession et adopté son propre hymne ? Mais la guerre de Sécession a cessé, c’est sûr.

playlist juillet 2012 – Oui, nous avons une belle playlist avec les découvertes de juillet.

que signifie : « te faire passer le goût du feu » – La chanson Vers le bleu a touché beaucoup de gens, semble-t-il, car elle est très présente dans les requêtes. Le « goût du feu », ça pourrait être l’envie de tourner le gaz, de tout casser chez toi, d’une fin torride et de n’importe quoi.

que raconte la chanson little numbers – Dans la chanson Little Numbers, Boy attend le coup de fil de la personne pour laquelle elle a eu un coup de cœur. Elle attend que la dite personne tape les 7 chiffres de son numéro et ne sait comment tuer le temps et oublier son obsession.

fille jeu video – Attention sujet sensible. Si vous ne me croyez pas, demander à Mar_Lard ou à Anita Sarkeesian.

Vous êtes drôles et vous le savez

Drôles et un peu obsédés aussi.

blanche neige et les 7 nains hard – un classique

ma petite entreprise chanson sur sa bite – Les petites affaires d’Alain Bashung intéressent beaucoup de gens.

mme kate gosant bebe nageur – Il va falloir m’expliquer.

magasin « glamour » niort – Le glamour est une notion toute relative.

Ask Dr Gaydar

Ce mois-ci, le travail de Dr Gaydar sera facile.

tender forever lesbienne – Mélanie Valera est formidable et aussi homo. Ce n’est pas un secret et même Beyoncé le sait.

deborah dyer lesbienne – Honte à moi : je me suis demandée « Mais, c’est qui Deborah Dyer ? » ! C’est simplement Skin de Skunk Anansie, une de mes idoles. Skin se revendique comme bisexuelle.

niort gay chamboul – Le Chamboul’tout est un bar niortais qui a remplacé Le Flamand, ancien bar gay. Il se trouve au 12, rue Baugier.

Le SAV du blog – novembre 2011

Les mesures d’audience sur Internet, en plus de rendre les bloggeurs fous (et je ne parle pas des journalistes), permettent de mieux connaître ses lecteurs et de savoir ce qu’ils cherchent. Et aussi de bien rigoler quand on découvre quelles requêtes farfelues dans Google ont dirigé les visiteurs vers son site.

Je me propose de répondre aux interrogations de quelques visiteurs de ces 2 derniers mois. Ce sera un peu comme un service après vente du blog.

D’abord, si vous êtes arrivés ici en tapant clumsy baby, clumsybaby ou clumsybaby blog musical, je vais vous donner un truc : Ctrl + D (Cmd + D sous Mac). Acceptez mon blog comme ami dans votre navigateur. Vous reviendrez plus facilement. Si, si, ça me fait plaisir.

Robert Downey Jr est-il gros ? – Non, je ne trouve pas. Dans Iron Man, il porte une armure. But you knew that, didn’t you?

Première partie Agnes Obel – A Bordeaux, c’était le belge Daan. Pas « Dan », non « Daan », avec 2 « a ».

Andromakers lesbienne – Cela ne nous regarde pas, mais on les aurait vues au Fucking Blue Boy… euh à des endroits assez gay-friendly comme (SFW).

combien il y a de femme prenomé yasmine a lyon – 214. Mais le recensement date de 2003. Non, mais, sérieusement ?

pigalle paris magasin musique feminin – C’est sûrement Gals rock.

gals rock : clémence & pauline couple – Je leur ai posé plein de questions, mais ça, non. Déplacé ?

bachoug alain travaillé c’est trop dur – La version de Julien Clerc est très connue, mais je ne crois pas que cette chanson ait déjà été interprétée par Bashung. Inculte.

baladur dream baby – WTF ?

comment jouer my love tender forever ukulele – Désolée, je débute, je ne vais pas savoir. La vidéo des Inrocks. Oh, mais il y a des barrés et tout. Non, vraiment, je ne suis pas prête. Je vous ai dit que Tender Forever est originaire de la région de Bordeaux ?

comment s’appelle la musique qui ce trouve au milieu du film le petit chaperon rouge de 2011 – Il doit s’agir de la chanson de Fever Ray intitulé sobrement The Wolf.

coupe de cheveux façon yelle – Juste pour info, je vous rappelle que les coupes asymétriques ne plaisent pas trop aux mecs. Cf. les explications de Tender Forever. Know your public.

de quoi parle suburbs de mr little jean – De la même chose que Suburbs par Arcade Fire, pourquoi ? C’est vrai que ce n’est pas une chanson très explicite. Je dirais d’un couple qui tourne en rond en banlieue et qui rêve de mieux.

elle danse comme james brown – Vous parlez sûrement de Janelle Monae.

de quoi parle no compassion available miiaou – Cette chanson du Prince Miiaou est en français, alors vous vous démerdez. Moi non plus, j’ai pas tout capté. Je dirais que ça parle de mal-être dû à l’absence de l’autre. « Je voudrais que tu rentres. »

imany ville natale – Versailles, c’est aux Comores ? C’est vrai que le label « Versailles », ça marche mieux pour vendre de l’électro que de la folk « roots ». Au fait, félicitations Imany pour l’Olympia.

manger au quartier juif de prague dimanche – C’est possible. Par contre, le samedi, j’éviterais. Voir ma sélection de restaurants à Prague et quelques astuces sur les restos tchèques.

manger vegan en festival – Bonne chance. Apportez votre goûter ?

un truc bien a niort – Bonne chance. Les jeudis niortais : tous les jeudis en juillet et août. Les niortambules : presque tous les mercredis (je crois) en juillet et août. Les promenades avec les canards, les hérons et les ragondins. L’hiver, Internet. Je compatis.

ya il du travaille sur niort – Oui, mais c’est pas une raison.

anne femmes s’en melent niort – Je ne voudrais pas vous décevoir, mais le festival Les femmes s’en mêlent ne passe pas par Niort. Par contre, il passe par Bordeaux ! Et les dates de l’édition de 2012 sont annoncées : du 20 mars au 1er avril.

Les Femmes s’en mêlent 2010 : MEN, Duchess Says, Tender Forever, Dance Yourself To Death

Concert à l’Alhambra le 2 avril 2010 dans le cadre du festival Les Femmes s’en mêlent 2010.

C’était mon premier concert à l’Alhambra, qui est une belle salle, assez grande (800 places), refaite il y a deux ans. Il y avait beaucoup de filles dans le public. C’est sûr que la moitié des lesbiennes de Paris, ça commence à faire du monde. Car cette dernière soirée du festival Les Femmes s’en mêlent était dédiée aux femmes qui aiment les femmes.

Dance Yourself To Death

Dance Yourself To Death à l'Alhambra

La soirée commence avec le groupe de Toronto Dance Yourself To Death et leur pop rock entraînante. La chanteuse et bassiste Jen Markowitz à la coupe asymétrique qui va bien joue avec la batteuse Susan Gale, le claviériste Johnny Ryan et une guitariste qui ne semblait pas être Carmen Elle qui a participé à l’enregistrement du premier album du groupe, Ready For Love.

Le groupe ressemble à une bande de copines qui s’éclatent sur scène, mais des copines qui n’auraient pas oublié pas de bosser car Dance Yourself To Death a en réserve de bonnes chansons catchy comme White Beds ou We Are All made Of Stones. Des mélodies très pop qui rentrent dans la tête et font bouger les pieds. Et ça commence déjà à danser dans la salle.

Plus d’infos sur Dance Yourself To Death

Page Myspace de Dance Yourself To Death
Site officiel de Dance Yourself To Death

Tender Forever

Tender Forever à l'Alhambra

Un grand moment de la soirée a été la prestation de Tender Forever. De son vrai nom Mélanie Valera, elle est originaire de la région de Bordeaux mais vit à Portland aux Etats-Unis. Elle fait une électro pop minimaliste un peu expérimentale habitée par sa voix très expressive, mais surtout, Tender Forever est une show woman qui défie des conventions.

Seule sur scène, elle s’accompagne de toute une machinerie : un mac portable dont la pomme est cachée par des autocollants ; une batterie électronique qu’elle contrôle à certains moments à distance avec des manettes de Wii ; un petit clavier qui lui sert à passer des bandes sons pré-enregistrées sur lesquelles elle chante et danse. Par moments, elle fait des pauses pour jouer d’instruments plus classiques comme la guitare ou le ukulélé.

Tender Forever s’est fait remarquer avec une reprise de My Love de Justin Timberlake au ukulélé, mais elle tient à préciser que c’était juste pour s’amuser et que ce n’est pas représentatif de ce qu’elle fait. Non, Tender Forever ne fait pas du « R’n’B Lo-fi ». Alors bien sûr, il semblerait que Tender Forever aime aussi la soul… enfin surtout les chanteuses de soul. Elle dédie une chanson à Beyoncé et passe un diaporama de photos retouchées où les deux apparaissent en couple, créant un contraste entre les photos rigolotes et l’intensité de son chant.

Une des chansons les plus remarquables de son set fut Like The Snare That’s Gone qui donne son nom au nouvel album de Tender Forever, No Snare.

Tender Forever à l'Alhambra

Tender Forever pourrait faire un one woman show comique avec les petites anecdotes qui ponctuent son concert. Rien que son voyage de retour en France fait l’objet de plusieurs blagues bien senties, principalement sur la notion de genre. Tender Forever est androgyne, sa coiffure au bol entretenant l’ambiguïté. Elle explique qu’elle a abandonné sa coiffure asymétrique en constatant que c’était devenu commun chez les lesbiennes, voire que ce n’était même plus réservé aux lesbiennes. Elle raconte comment, vêtue comme le soir du concert d’un jogging rouge et d’une chemise ample ne laissant pas deviner ses formes, elle a semé le doute auprès d’une hôtesse de l’air qui accueillait les passagers en les gratifiant d’un « Bonjour monsieur » ou d’un « Bonjour madame ». La voyant arriver, l’hôtesse, ne sachant quel genre choisir, a dû se réfugier dans un « Bienvenue ».

On apprécie autant les chansons de Tender Forever que son humour et son sens de l’auto-dérision. La chanteuse danse beaucoup pendant le concert dans un style très personnel, inspiré du hip hop, un peu maladroit mais avec une grande liberté très touchante, ce qui est l’esprit même de sa musique.

Plus d’infos sur Tender Forever

Page Myspace de Tender Forever

Duchess Says

Duchess Says à l'Alhambra

Chicks On Speed ayant annulé sa tournée européenne, c’est le groupe de Montréal Duchess Says qui s’y colle. J’avais déjà vu Duchess Says en concert lors du festival Les Femmes s’en mêlent 2007 et je n’avais pas vraiment apprécié. Cette fois, je suis un peu plus rentrée dans le délire du groupe qui est assez particulier.

Duchess Says fait du post-punk électro lorgnant parfois vers le thrash métal. Ce groupe est surtout remarquable pour ses performances car la chanteuse Annie-Claude Deschênes assure à elle seule un show punk et surprenant. Tout de noir vêtue, elle ne chante pas, elle hurle. Elle pousse des cris suraigus, qui évoquent parfois le plaisir, parfois la douleur et parfois des animaux. La chanson Tenon Non Neu est principalement composée d’onomatopées, collant à son style sec et violent. Prenant des airs de robots détraqués, Annie-Claude garde les yeux grands ouverts sans jamais ciller et bouge de façon saccadée. Elle danse comme si elle avait une crise d’épilepsie. Généreuse avec le public, Annie-Claude l’arrose de bière et descend dans la fosse pour offrir aux spectateurs de la vodka à boire au goulot.

Les autres musiciens (à la guitare, aux claviers et à la batterie) jouaient tranquillement leur partie, comme si de rien n’était. Parmi ses bruits étranges, j’ai pu reconnaître le tube électro Black Flag. Bref, Duchess Says en concert, ça vaut le coup d’œil, mais pas tous les jours non plus.

Plus d’infos sur Duchess Says

Page Myspace de Duchess Says
Site officiel de Duchess Says

MEN

MEN à l'Alhambra

MEN, déjà évoqué sur ce blog, est le projet de JD Samson, fondatrice du groupe électro clash féministe new-yorkais Le Tigre et MEN fait également une électro rock et dansante.

Et JD Samson est une féministe pure et dure et old school : une lesbienne avec des poils sous les bras engagée politiquement. Ne vous laissez pas tromper par les chansons aux mélodies festives et dansantes de MEN : certes on s’amuse, mais on cause de choses sérieuses, comme de politique, des droits des homosexuels et d’argent. « La plupart de nos chansons parlent d’argent », annonce JD Samson, « mais cette chanson parle d’argent et d’amour », à propos de Off Our Backs.

Sur scène, MEN est formé de JD Samson aux machines et de Michael O’Neill et Ginger Brooks Takahashi aux guitares électriques. Tous les trois ont des tenues spéciales. Michael a un style tyrolien disco avec sa veste et son short noirs, ses bas en laine blanche et ses paillettes sur le visage. Les filles ont des vêtements aux dessins bariolés. Le costume étrange de JD Samson évolue au fur et à mesure qu’elle enlève les couches. D’abord, elle porte une veste aux rayures arc-en-ciel sur un sort rouge et blanc, qui, quand elle tombe la veste, devient une robe avec des dessins variés, dont un pénis, placé à l’endroit qui convient.

MEN à l'Alhambra

Sur Boom Boom, surgissent en danseuses improvisées la batteuse et la guitariste de Dance Yourself To Death, portant des pancartes en forme de poings. Avant d’entamer Credit Card Babies, JD Samson précise que « cette chanson parle des homos qui font des bébés », en français dans le texte. Et les musiciennes de Dance Yourself To Death reviennent avec des panneaux représentants trois doigts évocateurs. MEN a d’autres accessoires farfelus à présenter, comme une fourchette rouge géante, impliquée dans une danse de JD Samson, et un casque rappelant une maison de poupées.

« Who Am I To Feel So Free? » chante JD Samson et on se demande ce qui l’empêcherait de s’amuser et d’être elle-même, sans complexes. Et la salle suit, dansant frénétiquement, pogotant un peu, subjuguée par ce bout de femme tatouée comme un condamné à perpét’ à la jolie voix aiguë qui nous encourage à devenir des « feMENists ».

Plus d’infos sur MEN

Page Myspace de MEN

Programmation du festival Les Femmes s’en mêlent 2010

La 13e édition festival Les Femmes s’en mêlent qui se déroulera cette année du 18 mars au 3 avril.

Les Femmes s'en mêlent 2010

Le festival Les Femmes s’en mêlent est souvent l’occasion de belles découvertes. En 2009, il avait proposé des concerts de Au Revoir Simone, Battant, Diving with Andy, Le Corps Mince de Françoise, St Vincent ou encore Telepathe. Je lui fais donc confiance cette année encore.

Vendredi 29 janvier – La Maroquinerie
Thao with The Get Down Stay Down
Basia Bulat
Sydney Wayser (France/Etats-Unis – pop folk intimiste)

Mardi 23 mars – La Maroquinerie
Jessie Evans (Etats-Unis – pop). Voir le clip de Is It Fire? de Jessie Evans.
Lonelady
Peau (France – pop)

Jeudi 25 mars – L’Alhambra
Soap&Skin (Autriche – pop folk). Voir le clip de Thanatos.
Jack November (Allemagne – pop)

Vendredi 26 mars – Institut Suédois
Taxi Taxi! (Suéde – pop)

Samedi 27 mars – La Maroquinerie
Jenny Wilson
Vuk (Finlande – pop)
La Fiancée (France – pop)

Samedi 27 mars – Théâtre de la Cité Internationale
Kyrie Kristmanson (Canada – folk)
Lisa Papineau (Etats-Unis – pop)

Dimanche 28 mars – Théâtre de la Cité Internationale
Kyrie Kristmanson (Canada – folk)
Ólöf Arnalds (Islande – pop)
Tender Forever (France – électro romantique)

Lundi 29 mars – La Maroquinerie
John and Jehn (France/Royaume-Uni – pop noire). Voir le clip de Time For The Devil.
Trash Kit (rock low-fi)
Jesca Hoop (Etats-Unis – pop folk). Voir le clip de Seed of Wonder.
Lire le compte-rendu du concert : John and Jehn, Trash Kit, Jesca Hoop en concert.

Mardi 30 mars – La Maroquinerie
Miss Platnum (Roumanie/Allemagne – électro pop folklorique). Voir le clip de Give Me The Food.
Rock and Junior (France – électro clash extra-extra-isante)
Lire le compte-rendu du concert : Miss Platnum, Rock and Junior en concert.

Mercredi 31 mars – La Boule Noire
Motorama
Margaret Doll Rod
Fury Furyzz

Jeudi 1er avril – La Maroquinerie
Sarah Blasko (Australie). Voir le clip de Bird On The Wire.
The Tiny (Suède – pop folk intimiste)
Sydney Wayser (France/Etats-Unis – pop folk intimiste)
Lire le compte-rendu du concert : Sarah Blasko, The Tiny, Sydney Wayser en concert.

Vendredi 2 avril – L’Alhambra
MEN (Etats-Unis – électro clash féministe). Voir le clip de Off Our Backs.
Duchess Says (Canada – rock énervé)
Tender Forever (France – électro romantique)
Dance Yourself To Death (Canada – pop rock). Voir le clip de We Are All Made of Stone.
Lire le compte-rendu du concert : MEN, Duchess Says, Tender Forever, Dance Yourself To Death en concert