Posts Tagged ‘ Mika

La playlist d’octobre 2012

Playlist d'octobre 2012

Il paraît que le mois d’octobre est traditionnellement celui avec le plus de sorties musicales. En tout cas, en 2012, on ne s’est pas ennuyés.

Des albums très attendus

L’album de Lescop (France – pop noire en français), dont je ne cesse de faire l’éloge depuis que je l’ai découvert grâce à la programmation du festival Nouvelles Scènes à Niort (comme quoi). La meilleure chanson de l’album reste La Forêt, mais j’ai préféré mettre La Nuit américaine et Le Mal mon ange.

The Haunted Man, le 3e album de Bat For Lashes (Royaume-Uni – pop folk électro) est évidemment grandiose, montrant bien toute la palette de Natasha Khan avec des chansons tour à tour féériques, dansantes et émouvantes.

The Danger of Light, le 3e album de Sophie Hunger (Suisse – pop jazz folk), sorti il y a quelques semaines en Suisse est enfin disponible en France. Je l’ai peu écouté pour l’instant, mais je compte me rattrapper au plus vite. En tout cas, il y a des chansons en allemand, et c’est fort appréciable.

Les autres albums que j’ai écouté en boucle ce mois-ci

Mutual Friends de Boy (Suisse/Allemagne – pop) a fait mon bonheur, car en plus de l’entêtant Little Numbers, ce premier album est rempli de pépites.

The Sticks de Mother Mother (Canada – pop rock), que je vous recommandais tout récemment.

La Onda, l’album vitamine de Naive New Beaters (France – rock électro rigolo), pour supporter les merdes qui arrivent chaque jour.

Halcyon d’Ellie Goulding (Royaume-Uni – électro pop), qui pour les fans d’électro pop passe (et repasse) tout seul.

Et aussi parmi les nouveautés

J’ai quand même jeté une oreille sur Gold Dust, la nouvelle production de Tori Amos (Etats-Unis – chanteuse à piano). Il s’agit d’anciennes chansons réarrangées avec un orchestre symphonique. Encore un moyen de faire casquer les fans, ouais. Le rendu est très proche des chansons originales, avec une interprétation très articulée et pointue. L’orchestre symphonique, c’est sympa, mais son orgue seventies, j’en ai ras-le-bol. Et le tout manque franchement de folie.

Push and Shove de No Doubt (Etats-Unis – pop rock), dont l’album précédant, Rock Steady, date de 2001 !

J’ai accolé les chansons de Mika (Royaume-Uni – pop) et de Doriand (France – chanson), car elles parlaient du même sujet (les bienfaits/méfaits de l’alcool sur la vie sentimentale), avant de découvrir que ces deux-là étaient amis et avaient travaillé ensemble.

L’EP Sex de The 1975 (Royaume-Uni – rock mancunien) devrait être bientôt disponible et on peut écouter en attendant City, un extrait de l’EP Facedown.

Vampiric Way de The Bewitched Hands (France – rock), groupe parfois qualifié de « Arcade Fire français ». Sans aller jusque là, l’album est vraiment bien.

Un nouvel EP de Placebo (Royaume-Uni – rock indé), plus par nostalgie qu’autre chose.

Je ne sais pas qui est Hugh Coltman (Royaume-Uni – pop jazz), mais j’ai bien aimé son album Zero Killed.

Et des chansons pas forcément nouvelles

Un nouvel extrait de l’EP Daughter In The Choir de Meg Myers (Etats-Unis – électro pop).

Et Shakespeares Sister (Royaume-Uni – pop nineties), qui pour le coup n’est vraiment pas une nouveauté, mais ça fait quand même plaisir.

La playlist

Vous pouvez écouter des extraits de la playlist ci-dessous. Et pour les abonnés Qobuz, l’intégralité de la playlist d’octobre 2012 est disponible dans le player et dans le desktop.

A écouter aussi

Playlist de septembre 2012 Playlist de août 2012

Doriand – Lieu-Dit

Doriand Lieu-dit

Doriand revient à l’interprétation avec son quatrième album, Lieu-Dit, écrit avec Keren Ann.

Sans nouvelles de Doriand, je me faisais un peu de souci. Etait-ce vraiment avec les droits de Toutes les femmes de sa vie qu’il faisait bouillir la marmite ? Et voilà que j’apprends que c’est à Doriand que l’on doit Les bords de mer de Julien Doré (avec Edith Fambuena, c’est encore un coup de la bande à Daho) Non non non de Camélia Jordana ou Elle me dit de son pote Mika, l’homme aux 7 millions d’albums vendus. Ca devrait aller, alors.

Et ça permet au Girondin de livrer un nouvel album avec des chansons très personnelles et pas commerciales pour un sou. Petite sélection de mes préférées de Lieu-dit.

Attendre La Vague

Attendre La Vague me rappelle des titres qui m’avaient plu sur l’album Sommets Trompeurs comme Le Nombril du Monde ou Claquement de mes doigts. Ambiance « Tout vient à point à qui sait attendre ».

In Vino Veritas

In Vino Veritas semble être une réponse à la chanson Love You When I’m Drunk de Mika. Et ça devrait parler à beaucoup de gens…

La Belle Endormie

Dans la série message personnel, après la station Opéra recouverte de pubs pour la région Aquitaine, La Belle Endormie, le nouveau single, se pose là.

Bordeaux, ma belle endormie
Dans ton miroir d’eau
Que vois-tu ?
Bordeaux, ta mélancolie
Une ombre au tableau
Qui fait des pas perdus

Voilà voilà. Allez, bonsoir.