Posts Tagged ‘ June Carter

La playlist d’avril 2012

Playlist avril 2012

Les immanquables du mois

Des hommages à Johnny Cash : Dionysos (rock français qui swingue – Bird’n’roll 7e album !) et Florence and The Machine (Royaume-Uni – pop acoustique – out of tune but not out of grace).

La classe française : Dominique A (pop française lumineuse).

La folie française : Sébastien Tellier (électro française barrée) et Bertrand Burgalat (pop française barrée) – sûrement des amis de Philippe Katerine.

Du rock : The Shins (Etats-Unis – pop rock), Jack White (Etats-Unis – rock blues – 1er album solo), The Dandy Warhols (Etats-Unis – rock pop grunge).

Egalement parmi les nouveautés

A découvrir sur la superbe compilation Kitsuné Parisien (à côté de Kit, Lescop et Owlle) : Birkii (France – pop eighties), We Are Knights (France – pop noire).

Plein d’électro : Thieves Like Us (Etats-Unis/Suède – électro pop), Nite Jewel (Etats-Unis – électro pop), Chapelier Fou (France – électro).

Encore des artistes français : Pamela Hute (France – rock), Claire Denamur (France – chanson), Hyphen Hyphen (France – rock électro), Mina Tindle (France – pop intimiste), Sandra Nkaké (France/Cameroun – jazz qui rocks), Revolver (France – rock).

Des fantômes

Quelques nouvelles apparitions : Breton (Grande-Bretagne – électro), Mc Luvin (France – hip hop, pop et n’importe quoi – bouge de là !).

Des revenants : Wintersleep (Canada – pop – entendu récemment dans la BO de Being Human US).

Et les artistes qui hantent ce blog : Etienne Daho, Tori Amos, Tegan and Sara

Des artistes déjà présentés sur le blog

CSS (Brésil – électro clash), Big Fox (Suède – pop), Cats On Trees (France – pop), Barbara Panther (Rwanda – électro), Mr Fogg (Royaume-Uni – électro pop), Firefox Ak (Suède – pop), Now, Now Every Children (Etats-Unis – pop).

La playlist

Ecoutez des extraits dans le widget ou, pour abonnés Qobuz, l’intégralité de la playlist d’avril 2012 dans le player.

A écouter aussi

Playlist de mars 2012 Playlist de février 2012

Florence + The Machine – MTV Unplugged

Florence + The Machine vient de sortir une album live MTV Unplugged. Enregistré le 15 décembre 2011 dans une synagogue de New York, cet album est dans la grande tradition MTV Unplugged. Mais si, si vous avez grandi dans les années 90, ça devrait vous causer. Nirvana, Eric Clapton anyone ?

J’ai trouvé cependant cet album de Florence Welsh décevant. Rien a dire sur la qualité des arrangements : Florence est accompagnée d’une chorale gospel de 10 personnes et d’un ensemble de cordes dont, bien sûr, une harpe, le son est superbe. Le problème que j’avais déjà ressenti lors de ses concerts, mais que je trouve flagrant dans un live enregistré, est que Florence Welsh a du mal à contrôler son énergie et la puissance de sa voix. Et parfois, ce n’est pas très juste ou alors elle change franchement la mélodie pour une impro pas tout à fait maîtrisée. En fait, tout ça rappelle plutôt une autre artiste qui a fait son MTV Unplugged et qui est plus connue pour la qualité de ses compositions que pour la technicité de sa voix : Alanis Morissette.

Le choix de chansons est impeccable avec exclusivement des petites merveilles : Cosmic Love, No Light, No Light, une reprise de Johnny Cash et June Carter, Jackson et un final grandiose avec Dog Days Are Over et Shake It Out.

A ce propos, la chanson Shake It Out est (très bien) utilisée dans l’un des derniers épisodes de How I Met Your Mother (saison 7 épisode 17 – No Pressure). C’est pour des scènes comme celle-ci que HIMYM est un classique. Ah ! La narration dans How I Met Your Mother… Pour les gens qui aiment qu’on leur raconte des histoires (contrairement aux enfants de Ted), c’est le bonheur.

How I Met Your Mother

And I’ve been a fool and I’ve been blind
I can never leave the past behind
I can see no way, I can see no way
I’m always dragging that horse around
All of his questions, such a mournful sound
Tonight I’m gonna bury that horse in the ground
So I like to keep my issues drawn
But it’s always darkest before the dawn