Posts Tagged ‘ Jessie Evans

Gals rock, lieu dédié à la culture rock féminine

Boutique Gals rock

Les filles font du rock et les filles assurent ! Voici deux façons dont on pourrait traduire « Gals rock ». Gals rock, c’est le nom d’une boutique dédiée à la culture rock féminine qui a ouvert en décembre 2009. Elle se trouve rue Henry-Monnier à Paris, pas loin de Pigalle, de ces sex-shops, de ces salles de concert et de ces magasins de musique.

Euh, mais au fait, c’est quoi la culture rock féminine ? demande-t-on à Pauline et Clémence, qui sont les créatrices de ce projet. Ce n’est pas facile pour elles de définir ce qui fait cette identité spécifique. Pourtant, comme elles, on sent que les femmes ont une façon différente des hommes d’aborder la musique. Et dans cet univers très masculin, les filles ont souvent une approche décalée. Enfin, quand elles parlent de filles qui font du rock, les Gals rock ont en tête des artistes, hein, pas des potiches, pas des femmes qui vendent leurs disques grâce à leurs courbes, leurs fringues improbables ou leur mode de vie provoc’.

Boutique Gals rock, Pauline et Clémence

Pauline et Clémence décrivent leur projet comme « gentiment féministe ». « Gentiment », parce qu’il n’y a pas de revendications à proprement parler dans la démarche, parce qu’elle ne s’inscrit pas contre les hommes ou contre les artistes masculins. Mais féministe tout de même, car tout cela n’est pas innocent.

Mais Gals rock, c’est d’abord un projet personnel, un « lieu rêvé » où les deux entrepreneuses veulent défendre des artistes qui ont du mal à percer et à vivre de leur art et où elles ont mis tout ce qu’elles aimaient : la musique, les livres, les vêtements qui les touchent et les inspirent.

Car Gals rock n’est pas un disquaire. On y trouve de la musique bien sûr, mais aussi des bouquins, des magazines, des fringues et des accessoires. Bref, tout ce qui fait la culture rock au-delà de la musique.

Côté lecture, on trouve des livres sur les riot grrrls, des biographies d’artistes, l’épais It’s A project de Chicks On Speed, des magazines improbables comme le fameux Tom Tom Girls, consacré aux batteuses, des fanzines, etc.

Boutique Gals rock, les pilules de Dana Wyse
La boutique propose aussi des petits objets décalés comme les pilules de Dana Wyse. Les Gals rock sont fans du travail de cette artiste canadienne, qui, dans des emballages entre le rétro et le kitch, commercialise des placebos qui promettent monts et merveilles. Quelques exemples sur la photo : « Faites aimer et accepter votre nouveau copain à votre enfant », « Communiquer efficacement avec votre père », « Eclaircissez les mystères de l’univers ».

Boutique Gals rock, coin fringues
Pour frimer dans les concerts indés, on peut choisir parmi les t-shirts, les jeans et les sacs. J’aime particulièrement les t-shirt « Gals rock », simples et de bon goût. Mais, pour être honnête, on n’est pas là pour refaire sa garde-robe. Il est temps de passer aux choses sérieuses !

La musique

Boutique Gals rock, coin cd
Une deuxième pièce à l’ambiance plus tamisée sert de coin musique. Il y a sur les étagères des cd et des vinyles qui ne se limitent pas au rock : pop, folk, électro. On peut choisir entre des classiques comme Patti Smith, PJ Harvey, Hole, des riot grrrls comme les Bikini Kill et beaucoup d’artistes pas encore très connues, mais que Gals rock a envie de défendre comme Lisa Papineau, Kyrie Kristmanson, Mika Vember.

Ces dernières ont été invitées à jouer en showcase dans le magasin ou à participer aux concerts organisés par Gals rock. Une fois par mois a lieu la soirée Gals rock on stage à l’International dans le 11e arrondissement de Paris. C’est l’occasion de découvrir deux ou trois groupes sur scène.

Pour vous donner une idée des disques que l’on peut acheter chez Gals rock, je suis repartie avec les albums de Jessie Evans, John and Jehn, School of Seven Bells et Sarah Blasko.

Il y a aussi des fauteuils pour s’installer et écouter des disques en buvant un thé. C’est comme à la maison, en effet ! Et c’est toute l’idée de Gals rock : un lieu convivial où l’on prend son temps.

Les prochains concerts

Le 21 avril à 20 h : soirée Gals rock on stage n° 3 à L’International (Paris 11e) avec Lapin Machin et EDH.

Le 29 avril à 20 h 30 : Jessie Evans en showcase à la boutique.

Infos pratiques

17, rue Henry-Monnier Paris 9e
Ouvert du mardi au samedi de 12 h à 21 h et le dimanche de 10 h à 18 h.

Le blog de Gals rock : l’actualité de la boutique et l’agenda des showcases et des concerts Gals on stage.

Jessie Evans – Is It Fire?

Jessie Evans est une ex-punkette qui a collaboré à un paquet de groupes. Originaire de San Francisco, elle a notamment joué dans le trio The Vanishing. Au programme : rock psychédélique, new-wave, punk, cabaret et cuivres.

La Californienne a filé il y a quelques années s’installer à Berlin. Là, Jessie Evans a fondé le duo Autonervous avec Bettina Koster, l’ex-chanteuse de Malaria. Les deux chanteuses et saxophonistes font une musique étrange et complexe, expérimentale et new-wave, très sombre.

Dernièrement, Jessie Evans, toujours à Berlin, s’est acoquinée avec Toby Dammit, ex-batteur d’Iggy Pop. C’est avec lui qu’elle a conçu son premier album solo Is This Fire?.

L’album a été enregistré dans des contrées plus chaudes, au Mexique, et il est clairement influencé par les musiques latines. Certaines chansons sont en espagnol. Cet album est un peu une réponse au Is This Desire? de PJ Harvey ? Car le feu dont parle Jessie Evans, c’est bien le désir.

Dans le clip de la chanson Is This Fire, on retrouve les influences cabaret et années 20 de Jessie Evans, mais aussi les instruments de prédilections des deux comparses : cuivres et rythmiques qui nous font brûler de plaisir. Jessie Evans et Toby Dammit nous emmènent en vaisseau spatial sur le Soleil où l’accueil sera chaleureux.

En concert

Programme chargé pour Jessie Evans qui jouera presque tous les soirs lors du festival Les Femmes s’en mêlent 2010.
Jeudi 18 mars, Marseille – Le Poste à Galène
Samedi 20 mars, Ajaccio – Aghja
Mardi 23 mars, Paris – La Maroquinerie
Mercredi 24 mars, Bordeaux – L’Espace Tatry
Jeudi 25 mars, Angers – Le Chabada
Vendredi 26 mars, Brest – La Carène
Samedi 27 mars, La Roche-sur-Yon – Fuzz’Yon
Mardi 30 mars, Amiens – La Lune des Pirates
Mercredi 31 mars, Feyzin – L’Epicerie Moderne
Jeudi 1er avril, Clermont-Ferrand – La Coopérative de Mai
Vendredi 2 avril, Cluses – L’Atelier
Samedi 3 avril, Reims – La Cartonnerie

Plus d’infos sur Jessie Evans

Page Myspace de Jessie Evans
Site officiel de Toby Dammit
Page Myspace d’Autonervous
Page Myspace de Malaria
Page Myspace de The Vanishing

Programmation du festival Les Femmes s’en mêlent 2010

La 13e édition festival Les Femmes s’en mêlent qui se déroulera cette année du 18 mars au 3 avril.

Les Femmes s'en mêlent 2010

Le festival Les Femmes s’en mêlent est souvent l’occasion de belles découvertes. En 2009, il avait proposé des concerts de Au Revoir Simone, Battant, Diving with Andy, Le Corps Mince de Françoise, St Vincent ou encore Telepathe. Je lui fais donc confiance cette année encore.

Vendredi 29 janvier – La Maroquinerie
Thao with The Get Down Stay Down
Basia Bulat
Sydney Wayser (France/Etats-Unis – pop folk intimiste)

Mardi 23 mars – La Maroquinerie
Jessie Evans (Etats-Unis – pop). Voir le clip de Is It Fire? de Jessie Evans.
Lonelady
Peau (France – pop)

Jeudi 25 mars – L’Alhambra
Soap&Skin (Autriche – pop folk). Voir le clip de Thanatos.
Jack November (Allemagne – pop)

Vendredi 26 mars – Institut Suédois
Taxi Taxi! (Suéde – pop)

Samedi 27 mars – La Maroquinerie
Jenny Wilson
Vuk (Finlande – pop)
La Fiancée (France – pop)

Samedi 27 mars – Théâtre de la Cité Internationale
Kyrie Kristmanson (Canada – folk)
Lisa Papineau (Etats-Unis – pop)

Dimanche 28 mars – Théâtre de la Cité Internationale
Kyrie Kristmanson (Canada – folk)
Ólöf Arnalds (Islande – pop)
Tender Forever (France – électro romantique)

Lundi 29 mars – La Maroquinerie
John and Jehn (France/Royaume-Uni – pop noire). Voir le clip de Time For The Devil.
Trash Kit (rock low-fi)
Jesca Hoop (Etats-Unis – pop folk). Voir le clip de Seed of Wonder.
Lire le compte-rendu du concert : John and Jehn, Trash Kit, Jesca Hoop en concert.

Mardi 30 mars – La Maroquinerie
Miss Platnum (Roumanie/Allemagne – électro pop folklorique). Voir le clip de Give Me The Food.
Rock and Junior (France – électro clash extra-extra-isante)
Lire le compte-rendu du concert : Miss Platnum, Rock and Junior en concert.

Mercredi 31 mars – La Boule Noire
Motorama
Margaret Doll Rod
Fury Furyzz

Jeudi 1er avril – La Maroquinerie
Sarah Blasko (Australie). Voir le clip de Bird On The Wire.
The Tiny (Suède – pop folk intimiste)
Sydney Wayser (France/Etats-Unis – pop folk intimiste)
Lire le compte-rendu du concert : Sarah Blasko, The Tiny, Sydney Wayser en concert.

Vendredi 2 avril – L’Alhambra
MEN (Etats-Unis – électro clash féministe). Voir le clip de Off Our Backs.
Duchess Says (Canada – rock énervé)
Tender Forever (France – électro romantique)
Dance Yourself To Death (Canada – pop rock). Voir le clip de We Are All Made of Stone.
Lire le compte-rendu du concert : MEN, Duchess Says, Tender Forever, Dance Yourself To Death en concert