Posts Tagged ‘ Eric Clapton

5 chansons pour aimer la pluie

Singin in the rain

Que faire quand le ciel est gris comme aujourd’hui ? Ecouter quelques chansons qui font les louanges de la pluie, du vent, des bottes et du mauvais temps.

Garbage – Only Happy When It Rains (1995)

First things first, le tube de Garbage.

I’m only happy when it rains
I’m only happy when it’s complicated
And though I know you can’t appreciate it
I’m only happy when it rains

Bérurier Noir – La Pluie (2003)

Cette chanson est extraite du dernier album en date de Bérurier Noir, Invisible. Elle n’est pas forcément très joyeuse, mais elle donne envie de chanter « la pluie, yeah, yeah ».

La pluie lave tout
Même les infortunes
La pluie nettoie tout
Les amours déçus
Elle tombe en rideau
A la fin de l’été
Sur les cœurs les plus chauds
pour les consoler

Phil Collins – I Wish It Would Rain Down (1990)

Ce titre est de l’album de 1989 … But Seriously. La vidéo qui l’accompagne évoque
la carrière d’un « ancien batteur » qui se lance dans le cinéma. Elle comprend de nombreux invités dont Eric Clapton.

You know I never meant to see you again
and I only passed by as a friend
All this time I stayed out of sight
I started wondering why
Now I wish it would rain down on me

The Jesus And Mary Chain – Happy When It Rains (1987)

Une chanson douce amère comme un jour de pluie.

You were my sunny day rain
You were the clouds in the sky
You were the darkest sky
But your lips spoke gold and honey
That’s why I’m happy when it rains
I’m happy when it pours

Gene Kelly – Singin’ In The Rain (1952)

Difficile de faire sans Chantons sous la pluie.

I’m singing in the rain
Just singing in the rain
What a glorious feelin’
I’m happy again

Et aussi

En bonus, la sélection de Street Press avec quelques pépites.

Des centaines de chansons en anglais sur la pluie chez A la carte, dont de nombreux airs traditionnels.

Florence + The Machine – MTV Unplugged

Florence + The Machine vient de sortir une album live MTV Unplugged. Enregistré le 15 décembre 2011 dans une synagogue de New York, cet album est dans la grande tradition MTV Unplugged. Mais si, si vous avez grandi dans les années 90, ça devrait vous causer. Nirvana, Eric Clapton anyone ?

J’ai trouvé cependant cet album de Florence Welsh décevant. Rien a dire sur la qualité des arrangements : Florence est accompagnée d’une chorale gospel de 10 personnes et d’un ensemble de cordes dont, bien sûr, une harpe, le son est superbe. Le problème que j’avais déjà ressenti lors de ses concerts, mais que je trouve flagrant dans un live enregistré, est que Florence Welsh a du mal à contrôler son énergie et la puissance de sa voix. Et parfois, ce n’est pas très juste ou alors elle change franchement la mélodie pour une impro pas tout à fait maîtrisée. En fait, tout ça rappelle plutôt une autre artiste qui a fait son MTV Unplugged et qui est plus connue pour la qualité de ses compositions que pour la technicité de sa voix : Alanis Morissette.

Le choix de chansons est impeccable avec exclusivement des petites merveilles : Cosmic Love, No Light, No Light, une reprise de Johnny Cash et June Carter, Jackson et un final grandiose avec Dog Days Are Over et Shake It Out.

A ce propos, la chanson Shake It Out est (très bien) utilisée dans l’un des derniers épisodes de How I Met Your Mother (saison 7 épisode 17 – No Pressure). C’est pour des scènes comme celle-ci que HIMYM est un classique. Ah ! La narration dans How I Met Your Mother… Pour les gens qui aiment qu’on leur raconte des histoires (contrairement aux enfants de Ted), c’est le bonheur.

How I Met Your Mother

And I’ve been a fool and I’ve been blind
I can never leave the past behind
I can see no way, I can see no way
I’m always dragging that horse around
All of his questions, such a mournful sound
Tonight I’m gonna bury that horse in the ground
So I like to keep my issues drawn
But it’s always darkest before the dawn