Posts Tagged ‘ Deap Vally

La playlist de décembre 2012

La playlist de décembre 2012

Il n’y a plus beaucoup de nouveautés au mois de décembre. On écoute quelques EP prometteurs en rêvant de 2013 ou l’on se rattrape en regardant les best of de la presse.

En boucle en décembre

L’EP de How To Destroy Angels (Etats-Unis – industrielle minimaliste) : quand Trent Reznor parle, j’écoute. Même si c’est à travers la douce voix de Mariqueen Maandig, cela reste violent.

Enfin un EP pour Owlle (France – électro pop) ! Pas grand-chose à se mettre sous la dent, mais la qualité compense.

Un EP aussi pour O.K. Press (France – électro pop) avec l’excellent We Killed The Disco. Suffisamment rare pour être noté, je préfère le remix (par 2080) à la chanson originale.

Et complètement en vrac

Parce que je viens de faire en parallèle une playlist best of 2012 et que, là, j’ai la flemme…

Deap Vally (Etats-Unis – rock blues) donc j’évoquais il y a peu le rock apocalytique.

Bad Books (Etats-Unis – folk shoegaze) : une réussite mélodique.

Trust (Canada – électro pop) : à ne pas confondre avec le groupe de hard rock français.

Race Horses (Royaume-Uni – pop indé) : la 1re partie de Bat For Lashes lors du concert parisien de novembre dernier.

We Are Knights (France – électro pop) : encore une découverte de l’album Kistuné Parisien.

Jef Barbara (France – chanson androgyne) : un protégé de Bertrand Burgalat donc j’aurais dû vous parler plus tôt.

Theodore, Paul & Gabriel (France – folk) : jeune groupe parisien et féminin soutenu par Les Inrocks.

Motion City Soundtrack (Etats-Unis – college rock) : du bon college rock, c’est possible. J’imagine bien leurs chansons dans la B.O. d’un film, justement.

Jason Lytle (Etats-Unis – pop indé) : l’ancien de Grandaddy livre son 2e album en solo.

Menomena (Etats-Unis – pop indé) : une pop puissante et hypnotisante.

Paul Banks (Royaume-Uni – rock indé et folk) : un autre qui se la joue en solo, le chanteur d’Interpol. Superbe voix, superbes arrangements.

The Staves (Royaume-Uni – folk)

Pauline Croze (France – chanson) : 3e album, et toujours cette émotion et cette voix si personnelle.

Kitten (Etats-Unis – électro pop) : je m’étais dit que je vous reparlais de Chloe Chaidez et je ne l’ai pas fait. Honte à moi, car sa musique vaut bien quelques chatons mignons.

Macklemore (Irlande – rap) : du rap qui me plait, fucking awesome !

Jorane (Canada – chanson) : nouvel album avec quelques reprises surprenantes.

Pink (Etats-Unis – pop mainstream) : si toi aussi, tu as eu une journée de merde, essaie Pink, ça fait du bien. D’ailleurs, pour la peine, je te mets du Alicia Keys et du Madonna.

La playlist

La playlist dans le player de Qobuz.

A écouter aussi

Playlist de novembre 2012 Playlist d'octobre 2012

5 chansons sur la fin du monde

Une petite sélection de chansons autour du thème de la fin du monde.

Fin du monde

Deap Vally – End of the World (2012)

Deap Vally est un duo californien façon The Pack A.D. : une guitariste et une batteuse qui jouent du rock blues. Et ça déchire, dans le style de The Dead Weather ou Band Of Skulls. End of the World est extrait de leur 2e EP qui porte le même nom.

School is Cool – The World Is Gonna End Tonight (2012)

Comme je vous le disais récemment, Entropology du groupe belge School is Cool est un excellent album qui contient une chanson adaptée à la circonstance, The World Is Gonna End Tonight.

Tom McRae – End Of The World News (2000)

Toutes les occasions sont bonnes pour parler de Tom McRae et de son humour tordu. Voici donc l’annonce de la fin du monde, sponsorisée par Dieu.

So dose me up, once is not enough
I can still see the ground
And from this high rise view, looking down on you
I’m not the one wasting my time

This is the end of the world news, sponsored by God

Soundgarden – Black Hole Sun (1994)

Le tube de Soundgarden annonce plutôt la fin du rêve américain que la fin du monde, mais les trous noirs feront l’affaire.

Black hole sun
Won’t you come
And wash away the rain
Black hole sun
Won’t you come
Won’t you come

R.E.M. – It’s The End Of The World (1987)

Un classique de R.E.M. parfaitement adapté…

It’s the end of the world as we know it and I feel fine.

Last Night

Et si vous n’avez jamais vu ce film réalisé pour fêter l’an 2000, je vous recommande Last Night (1998) un film bien horrible sur la fin du monde, où la catastrophe prend une dimension très personnelle.

Hugh Coltman – The End Of The World

En bonus : si la fin du monde n’a pas eu lieu, c’est parce qu’on l’a confiée à Pierre Richard.