Posts Tagged ‘ Alison Mosshart

Alex Hepburn – Stop Fucking Around

Alex Hepburn

Alex Hepburn a sorti en juin un EP plutôt soul qui lui a valu d’être comparée à Janis Joplin. Sur ce nouveau titre, Stop Fucking Around, elle met sa voix rauque au service du rock. Cette fois-ci, la chanteuse britannique rappelle plutôt Alison Mosshart de The Kills. Tout y est : la musique blues rock, les paroles sexy et l’attitude provoc. On espère qu’il y aura d’autres titres de ce genre sur son futur album.

Stop fucking around! Don’t you tease me.
I’m watching you now checking me out.
You’re burning out as the temperature’s peaking.

En concert

Alex Hepburn était ce soir en première partie d’Alex Clare au Trabendo à Paris. Bon, on se rattrapera la prochaine fois.

Plus d’infos sur Alex Hepburn

Page Myspace de Alex Hepburn
Page Facebook de Alex Hepburn

The Kills en concert à l’Olympia

The Kills à l'Olympia

C’était le 12 novembre, c’est-à-dire il y a près d’un mois, et je n’ai toujours pas parlé du concert de The Kills à l’Olympia. Et pourtant, c’était bien. Peut-être pas la tuerie que l’on m’avait vendue, mais c’était vraiment plaisant.

Je n’ai pas été fan de la mise en scène : l’imprimé panthère, ce n’est pas mon truc et les 4 batteurs, ça m’a semblé un peu prétentieux. Mais j’ai passé un excellent moment grâce aux chansons, qui a mes oreilles sont toutes des tubes : No Wow, Future Starts Slow, U.R.A. Fever, Last Day of Magic, Black Balloon, Cheap and Cheerful, etc. Ils ont joués toutes mes chansons préférées à l’exception de What New York Used To Be. C’est l’avantage d’avoir des chansons courtes, ça permet d’avoir un set dense et de faire plaisir à tout le monde. Lors du rappel, quand Alison Mosshart a entamé The Last Goodbye, nous savions que c’était fini.

Le concert du 13 novembre a été filmé et l’intégralité du concert devrait sortir en 2012.

Le groupe Weekend a joué en première partie. Un groupe recommandable, ma foi, entre shoegaze et new wave, mais en version années 2010, avec des moments My Bloody Valentine et des moments franchement New Order.

Sinon, malheureusement, ça n’a pas changé depuis le concert de Fever Ray : je suis toujours petite et je vois toujours beaucoup de dos pendant les concerts. Il va falloir que je songe sérieusement à me prendre des places sur la mezzanine lors de ma prochaine visite à l’Olympia.