Bonde Do Rolê – Office Boy

Si je vous parle d’un groupe brésilien qui fait de l’electro rock sexy et fou, vous allez penser qu’il s’agit de CSS. Et non, c’est Bonde Do Rolê.

En faisant quelques recherches, j’ai découvert que ce funk originaire de Rio de Janeiro avait un nom : le funk carioca, parfois aussi appelé baile funk. Mélangeant l’electro, le hip hop et des sons traditionnels brésiliens, il s’inspire aussi du funk et du rap américains. A tout cela, Bonde Do Rolê ajoute des riffs de guitare façon hard rock et la voix de Marina Ribatski.

Leur premier album, With Lasers est sorti en 2007.

Plus d’infos sur Bonde Do Rolê

Page Myspace de Bonde Do Rolê

Florence and The Machine en concert

Hier soir, Florence and The Machine jouait au Bataclan à Paris pour un concert complet. Quel plaisir de retrouver Florence Welsh sur scène après sa prestation au festival des Inrocks, très intense mais trop courte.

Florence en déesse païenne
© Rod – Le HibOO

Florence s’est faite attendre, à moins que nous ayons tous été très impatients. Elle est apparue vêtue d’une robe-tunique courte et blanche et pieds-nus et a lancé quelques roses dans la fosse. Elle a attaqué en enchaînant My Boy Builds Coffins et Kiss With A Fist. L’énergie de Florence a tout balayé et la salle était déjà en feu. Mais Florence a réussi à faire monter la pression. Elle n’arrêtait jamais : sautillant, dansant et faisant éclater sa puissante voix soul. Par moment, sa voix s’est faite plus douce, mais cela ne durait jamais longtemps : impossible de contenir cette énergie.

C’était la deuxième fois que Florence and The Machine jouait au Bataclan, où le groupe avait assuré la première partie de MGMT. Florence propose de chanter la reprise de Cold War Kids, Hospital Beds, déjà jouée à cette occasion. Comme pour You’ve Got The Love, on jurerait que c’est une de ses chansons.

Florence Welsh se donne totalement à son public, qui lui rend au quadruple, criant de joie aux premières notes d’un morceau, reprenant en choeur un refrain compliqué. Elle a convaincu la foule déchaînée de faire des bonds sur Dog Days. Il n’y a eu qu’un rappel et il n’a duré que deux chansons, mais après Rabbit Heart, le public était lessivé par l’intensité du concert.

Je partage l’avis de certains commentateurs qui disent que dans quelques années, cela nous paraîtra fou d’avoir vu Florence and The Machine dans une si petite salle. La preuve : le prochain concert de Florence en France est prévu pour le 16 juin et il sera à l’Olympia. C’est la moindre des choses pour une déesse.

Plus d’infos sur Florence and The Machine

Page Myspace de Florence and The Machine
Site officiel de Florence and The Machine

Setlist

My Boy Builds Coffins / Kiss With A Fist / Hurricane Drunk / Between Two Lungs / Drumming Song / Cosmic Love / Blinding / Hospital Beds / I’m Not Calling You A Liar / Howl / Dog Days Are Over
Rappel : You’ve Got The Love / Rabbit Heart

Sian Alice Group

La première partie était assurée par Sian Alice Group, dont la musique n’était pas désagréable, mais cela ne faisait pas le poids. Le style était trop proche de celui de Florence – la voix grave de la chanteuse et l’ambiance onirique -, mais en moins bien – des chansons moins bonnes et tellement moins de charisme… La comparaison n’était pas très flatteuse.

Plus d’infos sur Sian Alice Group

Page Myspace de Sian Alice Group
Site officiel de Sian Alice Group

Pony Up – The Truth About Cats and Dogs

Pony Up est composé des Cannadiennes Laura Wills aux claviers et au chant, de Sarah Moundroukas à la guitare et au chant, de Lindsay Wills à la batterie et de Lisa J. Smith à la basse.

The Truth About Cats and Dogs (Is That They Die) est tiré de leur premier album Make Love to the Judges with Your Eyes qui date de 2006 déjà. Leur deuxième album Stay Gold est sorti en 2009.

Give me a reason
Send me a postcard
Tell me a story
Why are you so far
I’m cramming for nothing
I’m pushing on buttons
Tell me why
You’re fooling no one

Plus d’infos sur Pony Up

Page Myspace de Pony Up
Site officiel de Pony Up

Holly Miranda – Waves

Holly Miranda est l’ex-chanteuse et guitariste du groupe The Jealous Girlfriends. Elle a assuré les premières parties de Tegan and Sara, de The XX et de The Friendly Fires. Son premier album, The Magician’s Music Library, sortira dans les prochains jours (fin février ou début mars, selon les sources). Le disque a été produit par Dave Sitek du groupe TV On The Radio.

Plus d’infos sur Holly Miranda

Site officiel de Holly Miranda
Page Myspace de The Jealous Girlfriends

Soap & Skin

Soap & Skin est le groupe d’une seule personne, Anja Plaschg. La très jeune (née en 1990) Autrichienne créé ses chansons autour du piano, un univers sombre, qui inclut la pop, le folk et une pointe d’electro. Son premier album, Lovetune for Vacuum, sorti en mars 2009 a reçu un bon accueil critique et fait de Soap & Skin la figure de proue de la scène indépendante autrichienne.

Thanatos

Pour vous donner une petite idée du ton pas très guilleret de Soap & Skin, voici Thanatos, chanson issue de l’album, mais aussi de son dernier disque EP s’appelait Marche Funèbre.

The Sun

Voici également, la magnifique chanson The Sun, à ne pas écouter si vous avez déjà le carfard.

En concert

On pourra voir Soap & Skin en concert à Paris lors du festival Les Femmes s’en mêlent 2010 le mercredi 24 mars à L’Alhambra.

Plus d’infos sur Soap and Skin

Page Myspace de Soap and Skin
Site officiel de Soap and Skin

Miss Platnum

Ruth Maria Renner, la plantureuse Miss Platnum, est originaire de Roumanie, mais elle vit depuis son enfance en Allemagne. Sa musique est un mélange de r’n’b, de pop, d’electro et de musiques traditionnelles de Roumanie. Et ça bouge pas mal.

Give Me The Food

Miss Platnum s’est faite remarquer en 2007 avec ce titre, Give Me The Food. Cette chanson est tirée de Chefa, le deuxième album de Ruth Maria Renner, mais son premier sous le nom de Miss Platnum. Cette chanson délirante fait l’éloge de la bonne chère et des femmes bien en chair. Alors, à table !

She Moved In

She Moved In est extrait d’un nouvel album sorti en 2009, The Sweetest Hangover. Plus electro, cette chanson conserve cependant le côté « folklorique » qui fait la personnalité de Miss Platnum.

En concert

Miss Platnum participe au festival Les Femmes s’en mêlent 2010. Elle sera le samedi 27 mars à Strasbourg à La Laiterie, le mardi 30 mars à Paris à La Maroquinerie et le mercredi 31 mars à Marseille au Poste à Galène.

Plus d’infos sur Miss Platnum

Page Myspace de Miss Platnum
Site officiel de Miss Platnum

Dance Yourself To Death – We Are All Made of Stone

Continuons l’exploration du programme du festival Les Femmes s’en mêlent 2010 avec le groupe de Toronto Dance Yourself To Death. La chanteuse Jen Markowitz et ses camarades font de la power pop bien efficace, avec un côté rock FM pas désagréable.

We Are All Made of Stone

We Are All Made of Stone est tiré de leur premier album Ready For Love paru en 2009.

Un groupe composé de 3 filles sur 4 personnes méritait bien de figurer au festival Les Femmes s’en mêlent. Dance Yourself To Death jouera le mardi 30 mars à Amiens à La Lune des Pirates et le vendredi 2 avril à Paris à L’Alhambra avec MEN et Chicks On Speed.

White Beds

En bonus, la chanson White Beds enregistrée dans les studios de la radio autrichienne FM4.

Plus d’infos sur Dance Yourself To Death

Page Myspace de Dance Yourself To Death
Site officiel de Dance Yourself To Death

Alain Chamfort – A la droite de Dior

Alors oui, j’aime la musique d’Alain Chamfort. Et pas la peine de me dire que ce n’est pas très rock’n’roll. J’ai été ravie d’apprendre que son nouvel album allait sortir dans les prochains jours. Et, surprise, il s’agit d’un album concept sur la vie du créateur de mode Yves Saint Laurent.

A la droite de Dior

Le premier extrait de l’album Une Vie Saint Laurent est cette chanson, A la droite de Dior, qui parle des débuts d’Yves Saint Laurent en tant qu’assistant modéliste de Christian Dior. Comme toujours chez Alain Chamfort, les paroles sont bien écrites. Chamfort ne les fait pas lui-même, mais il sait toujours s’entourer d’auteurs qui respectent son univers à la fois mélancolique et humoristique.

La naissance du projet

Dans cette longue interview donnée à VirginMega, Alain Chamfort parle de la naissance de ce projet. Il raconte que l’idée lui a été soumise par Pierre-Dominique Burgaud, qui a écrit les paroles de l’album.

Au départ, Chamfort n’était pas convaincu de l’intérêt de faire tout un album sur Saint Laurent, mais il a joué le jeu et a mis en musique les premiers textes fournis par Burgaud. Puis il a décidé de lire la biographie du styliste et a découvert une vie romanesque passionnante et il s’est dit qu’il y avait matière à toucher le grand public.

Où acheter Une Vie Saint Laurent ?

Alain Chamfort se retrouve une fois de plus sans maison de disques et pour distribuer ce disque, il faut trouver des moyens détournés. Le cd Une Vie Saint Laurent sera uniquement commercialisé sur vente-privee.com pour 5,50 euros à partir du 16 février.

Une édition spéciale de l’album sera également en vente en librairie avec un livre comprenant les partitions de l’album, une petite biographie et des photos inédites d’Yves Saint Laurent.

L’album sera également présenté lors de l’exposition sur Yves Saint Laurent qui aura lieu au Petit Palais du 11 mars au 29 août 2010. Quelques infos sur le site de l’expo actuellement en construction.