Archive for the ‘ Découverte musicale ’ Category

Moodoïd – La Lune

Le Monde de Moo

Coup de coeur pour Le Monde de Möö, le premier album des Français de Moodoïd. Un OVNI s’est posé sur Terre cette semaine, entraînant la chanson française dans une galaxie psychédélique inattendue. Le groupe est mené par Pablo Padovani, ancien guitariste du groupe Melody’s Echo Chamber, qui s’est entouré de 3 musiciennes. Le single La Lune se démarque, mais le reste de l’album est une réussite, continuant d’explorer une pop psychédélique, en abordant aussi des sons 1980s ou orientalisants, en jouant sur les rythmes et les harmonies vocales.

Rae Morris et Fryars – Cold

Cold est un morceau plein de promesses. Ce duo entre Rae Morris et Fryars, deux artistes britanniques s’apprêtant chacun à sortir son premier album, donne des frissons. La voix de Rae Morris est impressionnante, puissante et expressive. Celle de Fryars, plus discrète et masquée sous les effets, forme un écho qui colle au thème de la chanson, qui évoque un amour déclinant et glacial. Rae Morris rappelle London Grammar, car elle a en commun avec la chanteuse Hannah Reid une voix délicate qui peut faire preuve de puissance. On la verrait bien rencontrer le même succès que London Grammar l’année dernière.

Yael Meyer – Warrior Heart

La chanson Warrior Heart est extraite de l’album du même nom que l’Etats-Unienne Yael Meyer sortira en septembre.

I Am A Camera – Lost In Love

I Am Camera

I Am A Camera est un duo britannique, formé par Francesca Ross and Ian Watt, qui s’est fait remarqué par ses remix et par sa reprise de Rent des Pet Shop Boys. Ils jouent une synth pop dark et cachy, ce qui justifie amplement leur présence sur ce blog.

La vidéo, par contre, me dérange un peu, en particulier pendant le refrain. La manière dont est filmée Francesca me paraît déplacée, car elle est objectifiée, alors que les deux autres musiciens – bien qu’également sexualisés – n’ont pas le même traitement. C’est le mouvement de caméra des genoux jusqu’aux seins qui donne cet effet. Un bon exemple de male gaze. Et puis, il faut qu’elle arrête de se toucher les seins : ça fait complètement forcé.

Joseph – Cloudine

Joseph

Joseph est un groupe de dream pop composé de trois soeurs originaire de Portland, aux Etats-Unis. Elles sortent leu premier album Native Dreamer Kin. qui est disponible gratuitement sur Noisetrade.

Cloudine en est le premier extrait. Dans la vidéo, on voit les soeurs avancer dans la forêt et leur musique semble également tracer sa route, déterminée, entraînée par les harmonies vocales ensorcelantes.

Charlotte OC – Hangover

Charlotte OC

C’est soul, sexy, complètement addictif, ça vous rentre dans le crâne et ne vous lâche pas avant le lendemain. Cette gueule de bois, on s’en souviendra. Hangover de la Britannique Charlotte OC s’écoute en boucle. Séquelles garanties. On retrouve cette belle chanson sur l’EP Colour My Heart.

Les meilleurs albums de 2013

C’est l’époque des chocolats, des cadeaux et des tops. Voici donc mon bilan tout personnel de l’année 2013.

L'hiver et la joie de Robi
L’hiver et la joie de Robi
Robi a été pour moi la révélation de l’année. La chanson On ne meurt plus d’amour m’a hanté de longs mois. L’hiver et la joie est une claque rock, sombre et sobre. L’ensemble de l’album est d’une grande qualité, sec mais expressif, avec des riffs incisifs et des textes qui décoiffent. Un hymne aux échecs, à la détermination et à l’envie de savourer ce que l’on a, tout en tentant de faire mieux. On y trouve également le titre La Route, un magnifique duo avec Dominique A, que j’apprécie de plus en plus.
Pale Green Ghosts de John Grant
Pale Green Ghosts de John Grant
C’est avec le single Pale Green Ghosts, qui donne son titre à son 2e album solo, que j’ai découvert John Grant. Cet album est très surprenant pour ses changements de ton : passant de l’électro avec un arpégiateur minimaliste à l’orchestre symphonique, en passant pas la folk (GMF) ; allant de textes franchement caustiques à des thématiques amoureuses plus classiques. Le liant de tous ces morceaux est la voix profonde de John Grant et son humour pince sans rire.
Nuit 17 à 52 de Christine and The Queens
Nuit 17 à 52 de Christine & The Queens
En signant avec Because, Christine & The Queens s’est donné les moyens de voir plus grand : un concert en tête d’affiche au Nouveau Casino, une mise en scène plus travaillée et ce bel 3e EP Nuit 17 à 52. Cet album, sur lequel on retrouve les titres The Loving Cup et
Nuit 17 à 52, mais aussi une reprise surprenante de William Sheller, montre bien toutes les facettes de l’artiste : anglais et français ; pop, électro, r’n’b, funk et tant d’autres.
Electric Lady de Janelle Monaé
Electric Lady de Janelle Monaé
Le talent et l’énergie de cette jeune Américaine ne cessent de surprendre. Janelle Monaé propose avec son 3e album Electric Lady une suite logique de The ArchAndroid. Nous sommes toujours dans un univers rétro-futuriste, en noir & blanc, empli de robots au grand coeur. Janelle a également convié quelques amis, comme Miguel sur le romantique Primetime ou Erykah Badu sur le funky Q.U.E.E.N.. Mais le tube incontestable de l’album est la chanson qui vous fera danser jusqu’à la fin du monde, Dance Apocalyptic
Les Chansons de l'innocence retrouvée d'Etienne Daho
Les Chansons de l’innocence retrouvée d’Etienne Daho
Il n’y a pas que l’innocence que l’on retrouve avec cet album : il y a aussi tout l’univers d’Etienne Daho ! Les mélodies magnifiques (La Peau Dure), les amours tourmentées (Le Malentendu), les voyages (L’Homme qui marche), les mauvais choix (Le Baiser du destin), les chansons qui font danser (L’Etrangère). Daho sait toujours s’entourer et a fait de nouveau appel à Jean-Louis Pierot pour des arrangements orchestrés de toute beauté. On croise également Dominique A, qui a écrit En Surface, ma chanson préférée de l’album, qu’il interprète en duo avec Daho sur la version deluxe de l’album.

Les meilleurs concerts de 2013

Je me rends compte avec horreur que j’ai fait plus de pots de départs que de concerts cette année. C’est ça aussi l’industrie musicale. Les concerts que j’ai préférés ont été :

  • Sophie Hunger à La Cigale en janvier : l’émotion et la convivialité sont encore rendez-vous.
  • Christine and The Queens en concert au Nouveau Casino en avril : une tête d’affiche bien mérité et pleinement assumée, avec plus de moyens, des danseurs et des musiciens.

La playlist de 2013

L’année ne serait pas complète sans une dernière playlist avec les chansons qui nous ont accompagné en 2013.

Avec Nine Inch Nails, London Grammar, Agnes Obel, White Lies, Granville, Arcade Fire, Arctic Monkeys, Kids In Glass Houses, Phoenix, Lorde, Rone, Clarika, etc.

Et pour réécouter les meilleurs titres de 2012, c’est par là.

Il ne faut pas confondre Groenland et Banquise

Quelque chose de tristouille et glacé dans l’air. L’automne s’installe et l’hiver vient. Un peu de musique de circonstance.

Groenland

Groenland
Groenland est un sextet de Montréal, formé en 2011, qui chante en anglais. On aime leur mélange de rock, de folk et parfois d’électro, le tout réchauffé par la voix de la chanteuse.

Banquise

Banquise
Banquise est un quartet de Bordeaux, formé en 2011, qui chante en anglais. On aime leur mélange de pop, d’électro, et parfois de cold wave. Le tout réchauffé par des sons tropicaux.