Posts Tagged ‘ The Kills

Mes albums préférés de 2010

Difficile de faire une sélection, vu que j’ai écouté peu d’albums en entier et que je n’écoute pas systématiquement tous les groupes à la mode qui se retrouvent dans les tops. Alors voici, non pas les meilleurs albums de 2010, mais tout simplement les albums de 2010 que j’ai préférés et qui m’ont le plus marquée.

1983 de Sophie Hunger, pochette de l'album
1983 de Sophie Hunger
Sophie Hunger a été une révélation pour moi : j’ai été séduite par les chansons, l’univers et la personnalité de la jeune songwriter. J’aime qu’elle mélange la soul et le jazz au rock, j’aime qu’elle chante en parfois en anglais et parfois en allemand. Je suis charmée par sa voix et les arrangements de ses chansons.
Et bien sûr, Sophie Hunger est merveilleuse sur scène. Lire mon compte-rendu du concert de Sophie Hunger à l’Atelier en décembre 2010.
Time For The Devil de John and Jehn, pochette de l'album
Time For The Devil de John and Jehn
C’est au festival Les Femmes s’en mêlent que je dois la découverte du duo français John and Jehn. J’ai été convaincue par l’album Time For The Devil, dont les chansons pop sont très réussies et accrocheuses.
J’ai pu les voir 2 fois en concert en 2010 : au festival LFSM (super) et à la Flèche d’or (assez bien).
The Suburbs d'Arcade Fire, pochette de l'album
The Suburbs de Arcade Fire
Arcade Fire ne s’est pas fondamentalement renouvelé avec l’album The Suburbs, mais que de belles chansons ! Des atmosphères poignantes et lyriques, des textes émouvants et drôles parfois. Voilà un groupe qui n’a pas volé sa place de chouchou du rock indé.
Encore un groupe qui assure sur scène. Lire mon compte rendu du concert à Rock en Seine 2010.
Twin Twin, pochette de l'album
Twin Twin (EP) de Twin Twin
Je ne sais pas si on peut considérer cet EP comme un album à part entière, mais ce serait dommage de faire un best of 2010 sans parler de Twin Twin. Ce fut une surprise que ce groupe qui mélange hip hop, chanson française et électro. J’ai vu le groupe à Rock en Seine et aux 3 Baudets et ce fut les 2 fois un plaisir. Les Twin Twin ont un sens du spectacle et de la mise en scène et donnent des concerts festifs et travaillés. J’ai été emballée par leurs chansons aux mélodies qui donnent envie de danser et aux textes qui donnent envie de rêver.
Body Talk de Robyn, pochette de l'album
Body Talk de Robyn
J’attendais avec impatience l’album en 3 parties Body Talk, successeur du formidable album Robyn de 2007. Le nouvel album est plutôt bon, mais je ne le trouve malheureusement pas aussi original que le précédent. J’ai l’impression que Robyn ose un peu moins et qu’elle ne se renouvelle pas assez. Reste de bonnes chansons que j’ai eu beaucoup de plaisir à écouter.
Lire ce que j’ai pensé des titres Fembot, Dancing On My Own et Hang With Me.
Treats de Sleigh Bells, pochette de l'album
Treats de Sleigh Bells
Avec leur son hip hop, electro et grunge, les Sleigh Bells ont de quoi surprendre. J’ai bien aimé leurs mélodies sucrées sur fond de grosses guitares électriques.
C’est le seul groupe de ma sélection que je n’ai pas encore vu sur scène. Le groupe new-yorkais a prévu quelques dates en Europe en début d’année. Ce sera peut-être le moment de se rattraper. Il seront à Strasbourg le 7 février.
Écouter Crown On The Ground et lire ma présentation du groupe.

Et aussi en 2010

2010 fut aussi l’année des retours attendus, plus ou moins réussis, de plusieurs artistes que j’apprécie : Philippe Katerine, Skunk Anansie, Trent Reznor, Tegan And Sara, Goldfrapp, Alain Chamfort, Massive Attack.

Mes concerts préférés : Sophie Hunger à l’Atelier, Florence and The Machine au Bataclan et le festival Les Femmes s’en mêlent. La programmation du festival 2011 commence à être annoncée. Je vous en reparle bientôt.

Et pour 2011

Des nouveaux albums prévus pour The Do, The Kills, The Ting Tings, Lykke Li et PJ Harvey.

Et je conclus en vous souhaitant une bonne année 2011, pleine de chansons, de découvertes musicales, de concerts et de procrastination sur Internet !

Et vous, quels sont les albums qui vous ont le plus marqués en 2010 ?

The Black Ryder – Sweet Come Down

On a trouvé une suite au clip de Treat Me Like Your Mother de The Dead Weather ! Il s’agit de la vidéo de Sweet Come Down par le groupe australien The Black Ryder.

Et ça tombe bien, les deux membres de The Black Ryde, Aimee Nash et Scott Von Ryper, deux anciens du groupe The Morning After Girls, ont un petit air de ressemblance avec Alison Mosshart et Jack White.

Les Black Ryde ont tourné avec Black Rebel Motorcycle Club, The Raveonettes et The Brian Jonestown Massacre et ils ont avec ces groupes quelque chose de familier, un côté rock et retro. Leur premier album, Buy The Ticket, Take The Ride, est sorti en novembre 2009.

The Dead Weather – Treat Me Like Your Mother

The Black Ryder – Sweet Come Down

The Black Ryder – Gone Without Feeling

Pour conclure, le très bon Gone Without Feeling, qui m’a fait découvrir le groupe.

Plus d’infos sur The Black Ryder

Page Myspace de The Black Ryder

Dag för Dag – Hands and Knees

Encore des Suédois, allez-vous dire, mais pas du tout. Sarah Parthemore Snavely et Jacob Donald Snavely de Dag för Dag vivent à Stockholm, mais ils sont Californiens. Soeur et frère, ils se sont retrouvés en Suède après quelques pérégrinations et ils s’y sont installés pour créer ce duo pop rock. Leur son évoque un peu The Kills pour les mélodies rock, Luscious Jackson pour la voix et Azure Ray pour le côté parfois éthéré. PJ Harvey est également l’une des grandes influences de Sarah.

Boo, leur premier album, doit sortir ce mois-ci et comprendra cette superbe chanson, Hands and Knees.

Dag för Dag participe au festival Les Femmes s’en mêlent 2010 et sera en tournée un peu partout en Europe ces prochains mois. Par exemple à Paris le 29 mars à La Maroquinerie.
La participation de Dag för Dag au festival Les Femmes s’en mêlent 2010 est annulée car Sarah est enceinte. C’est Jesca Hoop qui assurera les dates.

Plus d’infos sur Dag för Dag

Page Myspace de Dag för Dag
Site officiel de Dag för Dag

The Kills – What New York Used to Be

What easy used to be
What love used to be
What drugs used to be
What TV used to be
What music used to be
What luck used to be
What art used to be
What you used to be

The XX

Séance de rattrapage pour ceux qui ne connaissent pas encore The XX. Difficile pourtant de passer à côté de ce groupe de pop anglais. Le groupe figure dans la liste des 30 découvertes indispensables de la rentrée rock des Inrocks. « The XX » apparaît dans le tag cloud de The Hype Machine depuis plusieurs semaines… Autant dire que ces jeunes gens sont déjà des stars !

Encore des petits jeunes qui vont tout casser

Tout le monde s’extasie sur le jeune âge de The XX – les deux filles et les deux garçons qui forment le groupe ont à peine 20 ans. Certes pas si extraordinaire – Elly Jackson de La Roux a 22 ans -, mais tout de même impressionnant. Surtout quand on découvre la maturité de leur musique tout en nuances, sophistiquée et minimaliste, entre la chaleur des voix de Romy Madley Croft et d’Oliver Sim et le froid des arrangements.

L’influence de The Kills, The Cure et… Aaliyah

The XX m’ont fait penser à The Kills, à cause du mélange des voix féminine et masculine et de leur sensualité. Bien que plus jeunes que The Kills, ils ont aussi plus calmes et posés. The XX sont aussi comparés à The Cure, probablement à cause de leur son un peu new wave.

Les critiques sont également surpris par les influences variées revendiquées par le groupe : Aaliyah, CocoRosie, The Kills, The Cure, Pixies, Justin Timberlake, etc. Hé oui, ils écoutent de la musique commerciale et ils n’en ont même pas honte ! Dingue, non ? Ils ne sont pas très politiquement corrects, ces petits. Ou alors, ils ont juste de l’humour. Dans les deux cas, ça fait un bon point de plus pour eux.

Plus d’infos sur The XX

Visiter le Myspace de The XX.

The XX en concert

Le groupe sera en concert le 9 octobre au Point éphémère, mais c’est complet… Comme leurs concerts à Londres avec Florence and The Machine.