Posts Tagged ‘ PJ Harvey

Rachael Yamagata – Worn Me Down

Rachael Yamagata est une chanteuse et pianiste américaine dont le style varie entre jazz vocal intimiste à la Norah Jones, pop jazz enflammée à la Fiona Apple et rock inspiré par PJ Harvey. Son nom si particulier lui vient d’une mère italo-allemande et d’un père d’origine japonaise.

Rachael Yamagata a joué pendant plusieurs années avec le groupe de funk Bumpus avant de sortir 2 albums solo. Elle a également travaillé avec Ray LaMontagne, Rhett Miller et Ryan Adam.

Worn Me Down

Chanson extraite de l’album Happenstance (2004)

Sidedish Friend

Chanson extrait de l’album Elephants… Teeth Sinking Into Heart (2008)

Plus d’infos sur Rachael Yamagata

Page Myspace de Rachael Yamagata
Site officiel de Rachael Yamagata
Merci Julie pour la découverte !

Mes albums préférés de 2010

Difficile de faire une sélection, vu que j’ai écouté peu d’albums en entier et que je n’écoute pas systématiquement tous les groupes à la mode qui se retrouvent dans les tops. Alors voici, non pas les meilleurs albums de 2010, mais tout simplement les albums de 2010 que j’ai préférés et qui m’ont le plus marquée.

1983 de Sophie Hunger, pochette de l'album
1983 de Sophie Hunger
Sophie Hunger a été une révélation pour moi : j’ai été séduite par les chansons, l’univers et la personnalité de la jeune songwriter. J’aime qu’elle mélange la soul et le jazz au rock, j’aime qu’elle chante en parfois en anglais et parfois en allemand. Je suis charmée par sa voix et les arrangements de ses chansons.
Et bien sûr, Sophie Hunger est merveilleuse sur scène. Lire mon compte-rendu du concert de Sophie Hunger à l’Atelier en décembre 2010.
Time For The Devil de John and Jehn, pochette de l'album
Time For The Devil de John and Jehn
C’est au festival Les Femmes s’en mêlent que je dois la découverte du duo français John and Jehn. J’ai été convaincue par l’album Time For The Devil, dont les chansons pop sont très réussies et accrocheuses.
J’ai pu les voir 2 fois en concert en 2010 : au festival LFSM (super) et à la Flèche d’or (assez bien).
The Suburbs d'Arcade Fire, pochette de l'album
The Suburbs de Arcade Fire
Arcade Fire ne s’est pas fondamentalement renouvelé avec l’album The Suburbs, mais que de belles chansons ! Des atmosphères poignantes et lyriques, des textes émouvants et drôles parfois. Voilà un groupe qui n’a pas volé sa place de chouchou du rock indé.
Encore un groupe qui assure sur scène. Lire mon compte rendu du concert à Rock en Seine 2010.
Twin Twin, pochette de l'album
Twin Twin (EP) de Twin Twin
Je ne sais pas si on peut considérer cet EP comme un album à part entière, mais ce serait dommage de faire un best of 2010 sans parler de Twin Twin. Ce fut une surprise que ce groupe qui mélange hip hop, chanson française et électro. J’ai vu le groupe à Rock en Seine et aux 3 Baudets et ce fut les 2 fois un plaisir. Les Twin Twin ont un sens du spectacle et de la mise en scène et donnent des concerts festifs et travaillés. J’ai été emballée par leurs chansons aux mélodies qui donnent envie de danser et aux textes qui donnent envie de rêver.
Body Talk de Robyn, pochette de l'album
Body Talk de Robyn
J’attendais avec impatience l’album en 3 parties Body Talk, successeur du formidable album Robyn de 2007. Le nouvel album est plutôt bon, mais je ne le trouve malheureusement pas aussi original que le précédent. J’ai l’impression que Robyn ose un peu moins et qu’elle ne se renouvelle pas assez. Reste de bonnes chansons que j’ai eu beaucoup de plaisir à écouter.
Lire ce que j’ai pensé des titres Fembot, Dancing On My Own et Hang With Me.
Treats de Sleigh Bells, pochette de l'album
Treats de Sleigh Bells
Avec leur son hip hop, electro et grunge, les Sleigh Bells ont de quoi surprendre. J’ai bien aimé leurs mélodies sucrées sur fond de grosses guitares électriques.
C’est le seul groupe de ma sélection que je n’ai pas encore vu sur scène. Le groupe new-yorkais a prévu quelques dates en Europe en début d’année. Ce sera peut-être le moment de se rattraper. Il seront à Strasbourg le 7 février.
Écouter Crown On The Ground et lire ma présentation du groupe.

Et aussi en 2010

2010 fut aussi l’année des retours attendus, plus ou moins réussis, de plusieurs artistes que j’apprécie : Philippe Katerine, Skunk Anansie, Trent Reznor, Tegan And Sara, Goldfrapp, Alain Chamfort, Massive Attack.

Mes concerts préférés : Sophie Hunger à l’Atelier, Florence and The Machine au Bataclan et le festival Les Femmes s’en mêlent. La programmation du festival 2011 commence à être annoncée. Je vous en reparle bientôt.

Et pour 2011

Des nouveaux albums prévus pour The Do, The Kills, The Ting Tings, Lykke Li et PJ Harvey.

Et je conclus en vous souhaitant une bonne année 2011, pleine de chansons, de découvertes musicales, de concerts et de procrastination sur Internet !

Et vous, quels sont les albums qui vous ont le plus marqués en 2010 ?

Dana Jade – Shudder

Dana Jade est une des membres de la chorale féminine Gaggle. Le style de Gaggle est difficile à définir entre l’électro, le rock et le baroque, mais pas de douts sur le style de Dana Jade en solo : c’est du bon rock énervé. Sur la chanson Shudder, elle a des petits airs de PJ Harvey,, qui est apparemment une de ses grandes influences. Pour l’instant, Dana Jade et son acolyte le batteur Ian McKenzie ne sont pas signés, mais avec la voix sensuelle, puissante et caractéristique de Dana Jade, le duo devrait attirer rapidement l’attention des labels.

Shudder

Gaggle – I Like Cigarettes

On peut voir Dana Jade (2e à droite) lors de ce concert de Gaggle proclamer son amour des cigarettes.

Plus d’infos sur Dana Jade

Page Myspace de Dana Jade

Jessie Evans – Is It Fire?

Jessie Evans est une ex-punkette qui a collaboré à un paquet de groupes. Originaire de San Francisco, elle a notamment joué dans le trio The Vanishing. Au programme : rock psychédélique, new-wave, punk, cabaret et cuivres.

La Californienne a filé il y a quelques années s’installer à Berlin. Là, Jessie Evans a fondé le duo Autonervous avec Bettina Koster, l’ex-chanteuse de Malaria. Les deux chanteuses et saxophonistes font une musique étrange et complexe, expérimentale et new-wave, très sombre.

Dernièrement, Jessie Evans, toujours à Berlin, s’est acoquinée avec Toby Dammit, ex-batteur d’Iggy Pop. C’est avec lui qu’elle a conçu son premier album solo Is This Fire?.

L’album a été enregistré dans des contrées plus chaudes, au Mexique, et il est clairement influencé par les musiques latines. Certaines chansons sont en espagnol. Cet album est un peu une réponse au Is This Desire? de PJ Harvey ? Car le feu dont parle Jessie Evans, c’est bien le désir.

Dans le clip de la chanson Is This Fire, on retrouve les influences cabaret et années 20 de Jessie Evans, mais aussi les instruments de prédilections des deux comparses : cuivres et rythmiques qui nous font brûler de plaisir. Jessie Evans et Toby Dammit nous emmènent en vaisseau spatial sur le Soleil où l’accueil sera chaleureux.

En concert

Programme chargé pour Jessie Evans qui jouera presque tous les soirs lors du festival Les Femmes s’en mêlent 2010.
Jeudi 18 mars, Marseille – Le Poste à Galène
Samedi 20 mars, Ajaccio – Aghja
Mardi 23 mars, Paris – La Maroquinerie
Mercredi 24 mars, Bordeaux – L’Espace Tatry
Jeudi 25 mars, Angers – Le Chabada
Vendredi 26 mars, Brest – La Carène
Samedi 27 mars, La Roche-sur-Yon – Fuzz’Yon
Mardi 30 mars, Amiens – La Lune des Pirates
Mercredi 31 mars, Feyzin – L’Epicerie Moderne
Jeudi 1er avril, Clermont-Ferrand – La Coopérative de Mai
Vendredi 2 avril, Cluses – L’Atelier
Samedi 3 avril, Reims – La Cartonnerie

Plus d’infos sur Jessie Evans

Page Myspace de Jessie Evans
Site officiel de Toby Dammit
Page Myspace d’Autonervous
Page Myspace de Malaria
Page Myspace de The Vanishing

Dag för Dag – Hands and Knees

Encore des Suédois, allez-vous dire, mais pas du tout. Sarah Parthemore Snavely et Jacob Donald Snavely de Dag för Dag vivent à Stockholm, mais ils sont Californiens. Soeur et frère, ils se sont retrouvés en Suède après quelques pérégrinations et ils s’y sont installés pour créer ce duo pop rock. Leur son évoque un peu The Kills pour les mélodies rock, Luscious Jackson pour la voix et Azure Ray pour le côté parfois éthéré. PJ Harvey est également l’une des grandes influences de Sarah.

Boo, leur premier album, doit sortir ce mois-ci et comprendra cette superbe chanson, Hands and Knees.

Dag för Dag participe au festival Les Femmes s’en mêlent 2010 et sera en tournée un peu partout en Europe ces prochains mois. Par exemple à Paris le 29 mars à La Maroquinerie.
La participation de Dag för Dag au festival Les Femmes s’en mêlent 2010 est annulée car Sarah est enceinte. C’est Jesca Hoop qui assurera les dates.

Plus d’infos sur Dag för Dag

Page Myspace de Dag för Dag
Site officiel de Dag för Dag